13 juil. 2022 · 4 min read

Ce régulateur affirme que Celsius est probablement insolvable, en dépit des apparences

Le prêteur crypto Celsius serait toujours en difficulté malgré la série de remboursements de dettes effectuées dans une tentative apparente de mettre la main sur des garanties bloquées, aux États-Unis. Le Département de la réglementation financière (Department of Financial Regulation, DFR) du Vermont a publié un avertissement cinglant aux consommateurs, dans laquelle il a affirmé qu’il est hautement probable que Celsius soit insolvable.

Source: Adobe/Casimiro

Le DFR, qui a déclaré que certains résidents du Vermont avaient été affectés par la décision prise par Celsius au début de l'été de suspendre les retraits, estime que la société "ne dispose pas des actifs et des liquidités nécessaires pour honorer ses obligations envers les titulaires de comptes et autres créanciers."

Le DFR a écrit :

"Celsius a déployé les actifs de ses clients dans une variété d'investissements, de transactions et d'activités de prêt risqués et illiquides. Celsius a aggravé ces risques en utilisant les actifs des clients comme garantie pour des emprunts supplémentaires afin de poursuivre des stratégies d'investissement à effet de levier."

Le DFR a ajouté qu'il s'était joint à une enquête de plusieurs Etats sur Celsius en raison de ses "préoccupations".

Cette enquête peut ou non être liée à une autre investigation lancée par le département californien de la protection financière et de l'innovation (Department of Financial Protection and Innovation , DFPI), qui affirme examiner un certain nombre de sociétés de prêts cryptos basées aux États-Unis.

Dans un communiqué de presse, le DFPI s'est abstenu de mentionner les noms des sociétés concernées, précisant seulement qu'il s'intéressait à "plusieurs" d’entre elles.

Le ministère a écrit que ces entreprises "pourraient ne pas avoir divulgué de manière adéquate les risques auxquels les clients étaient exposés lorsqu'ils effectuaient des dépôts de cryptomonnaies".

Le DFPI a en outre conseillé les utilisateurs sur la façon de déposer des plaintes formelles contre les prêteurs cryptos s'ils vivent en Californie, et a ajouté qu'il enquêtait maintenant pour savoir "si d'autres fournisseurs de comptes d'intérêts cryptos ne respectaient pas les lois" sous sa juridiction. 

La DFPI a déjà examiné les activités d'autres entreprises dans l'espace crypto, à savoir BlockFi et Voyager Digital - et a conclu que certains des comptes d'intérêt proposés sur ces plateformes "étaient des titres non enregistrés."

Pendant ce temps, Celsius espère relancer ses espoirs de solvabilité avec une démarche visant à rembourser le reste de ses dettes. Après avoir effectué un paiement de 78,1 millions d'USD en USDC (USDC) au protocole de prêt Aave (AAVE), Celsius a remboursé hier le reste de sa dette à Aave.

Les données de Nansen montrent que Celsius a déboursé 8,4 millions USD d'USDC le 12 juillet. Cette opération a permis de libérer des garanties en cryptomonnaies d'une valeur de 26 millions de dollars.

Les données de transaction de Nansen indiquent que Celsius a également transféré plus de 400 millions d'USD de “staked ether” (stETH) vers un portefeuille inconnu.

Entre-temps, de nouveaux détails ont fait surface sur l'un des autres acteurs clés de - le fonds spéculatif crypto Three Arrows Capital (3AC).

Yahoo Finance a rapporté qu'un juge de la cour de district des États-Unis a décidé que 3AC ne peut pas transférer ou céder ses actifs basés en Amérique pendant que les "liquidateurs nommés par le tribunal" enquêtent. Lors de l'audience de mardi, Glenn Martin, un juge du district sud de New York qui supervise la procédure de faillite de la société en vertu du chapitre 15, a rendu une décision qui empêche la société de transférer ou de céder ses actifs situés aux États-Unis, selon le rapport. Les seuls actifs américains de 3AC trouvés jusqu'à présent comprennent une provision légale avec le cabinet d'avocats new-yorkais Dan Tan Law ainsi que des droits en vertu d'une variété de contrats de prêt, ajoute le rapport.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: