Les banques centrales aux prises avec les problèmes de confidentialité liés aux CBDC

Alors qu'un certain nombre de pays à travers le monde travaillent au développement de leurs monnaies numériques de banque centrale (CBDC), assurer une séparation entre les données d'identité et de transaction pourrait produire un meilleur environnement pour la protection de la vie privée et pourrait conduire à la confiance du public dans l'utilisation des CBDC, selon un récent document publié par la Banque des règlements internationaux (BRI).

Source: Adobe/iaremenko

Le rapport est basé sur des entretiens que la BRI et la Banque mondiale ont menés avec neuf banques centrales pour étudier les CBDC de détail et l'inclusion financière. Il s'agit de la Banque centrale des Bahamas, la Banque du Canada, la Banque populaire de Chine (PBoC), la Banque centrale des Caraïbes orientales, la Banque du Ghana, la Banque centrale de Malaisie, la Bangko Sentral ng Pilipinas des Philippines, la Banque nationale d'Ukraine et la Banque centrale d'Uruguay.

Le document cite l'exemple de la Chine et de son projet de CBDC, avec la récente publication par le pays d’une loi qui met l'accent sur la protection des données. Le yuan numérique, ou e-CNY, est doté d'un portefeuille à plusieurs niveaux qui permet aux portefeuilles de la catégorie la plus basse d'être anonymes, seuls les numéros de téléphone étant requis, selon le rapport.

La PBoC "a noté que les informations personnelles des utilisateurs ne seront pas partagées avec les banques commerciales ou la banque centrale par les opérateurs de télécommunications", a déclaré la banque. 

Elle a en outre affirmé que "les paiements peuvent être effectués avec des 'sous-portefeuilles' tokenisés vers des plateformes de commerce électronique et d'autres plateformes online-to-offline, tout en assurant que ces plateformes n'auront pas accès aux informations personnelles."

La PBoC affirme avoir mis en place un pare-feu informatique et appliquer strictement les protocoles de sécurité et de confidentialité des informations. Il s'agit notamment de désigner des personnes responsables de la maintenance du système, de mettre en place des barrières internes à l'utilisation des données, d'appliquer un système d'autorisation à plusieurs niveaux, d'établir des contrôles et de réaliser des audits internes.

Ces mesures sont conçues pour empêcher les demandes et l'utilisation arbitraires d'informations, a déclaré la BRI.

La BRI met également en garde contre le fait que la mise en place d'une protection très poussée de la confidentialité et des données pourrait déclencher des risques liés au blanchiment d'argent et au financement du terrorisme.

Les représentants des banques centrales interrogés reconnaissent "ce risque et l'importance des mesures de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme sans sacrifier leurs objectifs d'inclusion financière" et "prévoient de mettre en place des limites différenciées pour les soldes ou les transactions des CBDC, les limites les plus basses (c'est-à-dire celles destinées à des fins d'inclusion financière) étant soumises" à des obligations de diligence raisonnable simplifiée (DDS), selon la banque.

Compte tenu de ce qui précède, les banques centrales interrogées ont reconnu que les lois et réglementations thématiques pertinentes, y compris celles relatives à la confidentialité des données, entre autres, pourraient devoir être réexaminées pour évaluer leur pertinence dans le contexte des CBDC, indique le document.

La BRI, dont le siège est à Bâle, en Suisse, est détenue conjointement par les 62 banques centrales du monde, représentant des pays qui, ensemble, représentent quelque 95 % du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: