Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Ces bitcoiners prennent le taureau par les cornes

Par François Remy
Ces bitcoiners prennent le taureau par les cornes 0001

Photo © BTC Sessions / Twitter

L’écosystème crypto accueille un nouvel animal de taille: Bull Bitcoin, né de l’union d’acteurs historiques du marché canadien.

« C’est un énorme défi », confie d’emblée Francis Pouliot, figure emblématique de la communauté crypto montréalaise, lors du discours de lancement ce 5 décembre au pub Bank & Baron de Calgary.

Un projet en gestation depuis quelques années déjà, une union symbolique entre les bitcoiners de l'est et de l'ouest du pays, une association entre des disciples de la première heure : Bull Bitcoin.

« Bull Bitcoin, c’est un guichet unique pour satisfaire tous les besoins des utilisateurs de Bitcoin. Un anti-Coinbase. Notre objectif: construire l'infrastructure derrière la nouvelle révolution et mener l'adoption de masse de Bitcoin », poursuit son cofondateur.

Sous l’enseigne au taureau rougeoyant de Bull Bitcoin se regroupent ainsi les activités de courtage, d’appareillage et de gestion de réseau de distributeurs de la firme albertaine Bitcoin Brains, les services d’échange de BTC entre Canadiens de Bitcoin Outlet et les services de paiement de factures en bitcoins de Bylls.

Signal négatif pour le rayonnement technologique de la communauté montréalaise, la nouvelle société siègera à Calgary car « en Alberta, on n’a pas honte du succès de ses entrepreneurs. Je suis un réfugié politique fuyant l'environnement d'affaires oppressant du Québec », argumente Francis Pouliot.

Concurrents associés

À la tête de l'Ambassade Bitcoin dès 2014, plus grand centre du Canada dédié à la cryptomonnaie à l'époque, pour défendre les intérêts d’une communauté naissante et propager la bonne nouvelle au grand public, Francis Pouliot s'est rapidement rendu compte qu'on sous-estimait l'ampleur de toute l'infrastructure économique à construire à partir de rien pour rendre Bitcoin accessible à tout le monde.

Un constat partagé de son côté par Dave Bradley, qui créa en mars 2013 Bitcoin Brains, la première boutique canadienne de vente de bitcoins et d’appareils de cryptominage. Dès le mois de mai de la même année, Dave s’entourait d’une équipe de conseillers et de collaborateurs pour développer les services de conseil en investissement. En juillet 2015, Bitcoin Brains s’associait à des commerces et entreprises pour offrir des solutions de distributeur de jetons. Son entreprise profitant de croissance organique au fil du temps.

Pendant ce temps, Francis Pouliot avait lancé Bitcoin Outlet, un prototype d'alternative au célèbre Coinbase, mais tout en prenant soin de « faire profil bas, pour maîtriser le nombre de membres en vue de développer la meilleure expérience client ». Il fonda également Bylls, premier service au monde de paiement de factures en bitcoins et plus grand processeur de paiement en BTC au Canada. Sans oublier qu’il participa activement à la création de Catallaxy, un centre d’expertise blockchain basé à Montréal de Raymond Chabot Grant Thornton.

Et plutôt que de se livrer à une féroce bataille d’influence au Canada, Dave Bradley servira en fait de mentor à Francis Pouliot. Ils deviendront confidents, collaborateurs et désormais cofondateurs de Bull Bitcoin.

« Avec Dave, nous estimions que le marché était assez gros pour nous deux mais surtout qu'en liguant nos efforts, nous augmenterions la taille de ce marché », épingle Francis Pouliot.

Maximalisme

« Construire le standard Bitcoin n'est pas seulement une opportunité d'affaires mais une obligation morale », insiste-t-il en bon maximaliste qu’il est, « le bitcoin est la seule forme éthique de monnaie » car uniquement contrôlée par les mathématiques.

Les dizaines de milliers de rencontres ces dernières années avec des utilisateurs de Bitcoin, des investisseurs, des curieux ont profondément convaincu les fondateurs de Bull Bitcoin.

« Et l'expérience de Catallaxy, en tant que consultant blockchain pour des institutions financières et des gouvernements, a servi de révélation: le réseau monétaire et financier Bitcoin est la seule innovation dans le domaine de la chaîne de blocs. Toute autre technologie blockchain est au mieux un vaporware, au pire une fraude pyramidale », clame Francis Pouliot.

Voilà l’un des crédos de Bull Bitcoin : ne jamais soutenir d'autres altcoins et ne consacrer aucune ressource pour travailler sur d'autres blockchains que Bitcoin.

Pour la suite, une application Bull Bitcoin devrait voir le jour imminemment afin d’offrir une « alternative de pointe » pour acheter des BTC. Les développements futurs se concentreront par ailleurs sur les particuliers et les institutionnels désireux de prendre part au marché OTC (over the counter, de gré à gré) et l’expansion des réseaux de guichets automatiques.

Bref, Bull Bitcoin affiche la vigueur d’une bête de somme… et cherche à emporter talents et utilisateurs dans son sillon.

Cet article a été écrit par François Remy. Lire son blog.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles