Chainalysis acquiert la société d’infrastructure blockchain Transpose

| 3 min de lecture
Source : Chainalysis

Chainalysis, l’une des plateformes cryptos de référence en matière d’analyse de données, a procédé à l’acquisition de Transpose, une société spécialisée dans l’infrastructure blockchain. Les détails de cet accord, notamment le montant de l’acquisition, n’ont pas été rendus publics.

Dans un communiqué publié mardi, Chainalysis a déclaré que grâce à la technologie de Transpose, la société serait plus à même de répondre à la demande d’entreprises souhaitant des systèmes de données complexes basées sur des API rapides et fiables. Chainalysis a également ajouté que cette opération lui permettra de renforcer sa position en tant que leader de l’industrie crypto en devenant la source de données et d’applications Web3 la plus fiable, la plus évolutive et la plus simple du secteur.

Chainalysis est connu dans l’industrie crypto pour son travail sur les outils d’analyse blockchain permettant aux entreprises de respecter les exigences réglementaires en matière de conformité, et aux régulateurs de garder un oeil sur l’industrie crypto.

Transpose permet à ses clients d’accéder aux données de la blockchain en temps réel et rend la création d’applications utilisant des données web3 simple et rapide. Les clients de Transpose peuvent créer des expériences utilisateur dynamiques, alimenter des applications de portefeuille, analyser l’activité financière, respecter les exigences fiscales et de conformité. Transpose prend en charge sept réseaux blockchain, y compris Ethereum ainsi que les nouveaux réseaux de couche 2 comme Scroll et Arbitrum.

Chainalysis s’engage dans un effort constant pour la conformité et l’investigation

Alors que le secteur crypto continue sa croissance, la demande des autorités et des gouvernements pour le suivi et le contrôle des transactions cryptos est en plein essor, notamment pour les cryptomonnaies anonymes telles que Monero et Zcash. Chainalysis a apporté sa contribution dans de nombreuses affaires et enquêtes criminelles telles que des campagnes de financement du terrorisme, des marchés du darknet, des gangs de ransomware, des opérations de piratage nord-coréen…

Le 12 avril dernier, Chainalysis a annoncé la conclusion d’un partenariat avec la police de Calgary pour la création d’un organisme d’enquête sur l’industrie crypto. D’autres organismes d’application de la loi pourraient rejoindre ce programme et la société d’analyse blockchain envisage de développer cette activité au niveau international.

Cependant, la coopération de Chainalysis avec les forces de l’ordre est loin de faire l’unanimité dans le secteur crypto. En 2021, une fuite de documents vraisemblablement confidentiels indiquait que Chainalysis collectait de nombreuses données sur les utilisateurs du réseau Bitcoin, notamment l’adresse IP de l’utilisateur ou encore les adresses utilisées et non utilisées dans le portefeuille, dès que cet utilisateur se connecte à un noeud géré par la société blockchain. Ces révélations avaient amené de nombreux partisans du Bitcoin à exhorter chaque individu à exécuter son propre noeud.