Accueil Actualités

Changement de parti au Québec, quelles conséquences pour le minage de Bitcoin?

Changement de parti au Québec, quelles conséquences pour le minage de Bitcoin? 0001

Crédit Photo: coalitionavenirquebec.org

Les Québécois ont voté hier pour le nouveau parti au pouvoir dans la province : Coalition Avenir Québec (CAQ). La CAQ, qui a obtenu 37,5% des votes exprimés, est un mouvement dirigé par l’ancien ministre du cabinet du Parti Québécois, François Legault, et a été fondé en 2011 par lui-même et l’entrepreneur Charles Sirois. Il s’agit de la première fois qu’un gouvernement majoritaire autre que le Parti Québécois ou le Parti Libéral sera au pouvoir dans l’histoire de la province.

Legault, 32e premier ministre du Québec, avait déclaré qu’il ne supporterait pas un nouveau référendum sur la souveraineté du Québec, mais qu’il n’hésiterait pas à prendre des mesures pour avoir plus d’autonomie, si nécessaire. Quelles seront ses positions face à l’industrie des cryptomonnaies et à la question du minage au Québec ?

Bien qu’aucune annonce formelle n’ait été effectuée, les représentants de cette industrie sont d’accord pour dire que la CAQ a démontré un certain soutien pour les mineurs lors du moratoire sur les réserves énergétiques au Québec cet été.

Francis Pouliot, fondateur et PDG de Satoshi Portal, s’adressant sur Twitter à la députée de Saint-Hyacinthe et porte-parole de la CAQ en matière d’énergie, Chantal Soucy, écrit : « Rendons le Québec prospère en produisant des bitcoins ici et les exportant à l’étranger. L’Alberta l’a compris déjà ; c’est une ressource rare et en demande. Pas trop tard pour raviver la flamme de l’industrie en enlevant le fardeau libéral ».

Pour Jonathan Bertrand, président de Technologies D-Central, « Bitcoin influence les élections historiques au Québec pour peut-être la première fois aujourd’hui alors que les électeurs se rendent aux urnes ». Puis il a ajouté suite au résultat « Il est temps d’apporter du bon sens dans l’administration d’Hydro-Québec ».

L'arrivée au pouvoir de la CAQ fera-t-elle de la Belle province une terre d'accueil plus favorable pour les mineurs en ce qui concerne les tarifs électriques? Permettra-t-elle de relancer l'économie de villes comme Thetford Mines, qui n'attend que ça ? Les prochains mois seront cruciaux pour répondre à ces questions.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles