Accueil ActualitésActualités Blockchain

La Chine a enregistré 60% de toutes les demandes de brevets blockchain au monde

Par Tim Alper
La Chine a enregistré 60% de toutes les demandes de brevets blockchain au monde 101
Source: iStock/johnnyscriv

Les entreprises chinoises et les organisations gouvernementales ont enregistré 7 600 demandes de brevets liées à la blockchain entre 2009 et 2018, le géant du commerce électronique Alibaba enregistrant à lui seul 512 brevets, selon des chercheurs japonais.

Le média Nikkei indique que, selon la société de recherche japonaise Astamuse, les demandes de brevets émanant de la Chine représenteraient 60% du total des demandes pour la période 2009-2018.

La Corée du Sud s'est classéee deuxième au cours de la même période, avec environ 1 150 brevets enregistrés. Les entreprises et agences japonaises ont déposé moins de 380 demandes.

Lire aussi: Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud ont un plan “crypto”.

Lee Jong-cheol, consultant en affaires basé à Séoul, a déclaré à Cryptonews.com,

“N’est-il pas ironique que deux pays dotés de règles aussi strictes en matière de blockchain et de cryptomonnaie, la Corée du Sud et la Chine, semblent ouvrir la voie en matière de recherche sur la blockchain? Je me demande ce que Séoul et Beijing vont faire de tout cela. Peut-être voient-ils cela comme une façon de valider leurs politiques?”

Cependant, les entreprises européennes et américaines ne sont pas complètement hors de la course à la technologie blockchain. Le même média rapporte en effet que la société britannique nChain, affiliée à l'un des principaux promoteurs de Bitcoin SV, Craig Wright, a déposé 468 brevets, et l’Américain IBM a déposé 248 demandes.

Citant des avocats spécialisés dans les brevets, le média indique également que certaines demandes de brevets pourraient bloquer les progrès de certaines entreprises et créer des obstacles juridiques. Les entreprises peuvent aussi voir dans l’enregistrement de brevets blockchain une opportunité d’affaires et chercheraient à les forcer à payer des redevances pour l’adoption de solutions utilisant des innovations technologiques brevetées.

Le président chinois Xi Jinping a récemment exprimé son désir d’accélérer le développement de la technologie blockchain en Chine en raison de son importance "dans le nouveau cycle d'innovation technologique et de transformation industrielle" du pays.

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles