Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Panique dans l’industrie du minage en Chine et en Russie, certains y voient des opportunités

Par Tim Alper
Panique dans l’industrie du minage en Chine et en Russie, certains y voient des... 101
Source: iStock/South_agency

Le krach actuel des prix des cryptomonnaies a des conséquences néfastes sur les mineurs en Chine et en Russie, les médias des deux pays faisant état de multiples arrêts des activités et de massives ventes d'équipements. Certains experts des deux pays estiment toutefois que de nouvelles opportunités pourraient se présenter à la suite de cette panique du marché.

Certains sentent un potentiel positif et choisissent de continuer leurs activités. Le média chinois Caixin cite le directeur des opérations de la société chinoise Mining Sea, qui détient des fermes de minage dans le Yunnan, le Sichuan et la Mongolie intérieure, déclarant: "Nous n’éteignons pas nos machines, car nous proposons également des produits financiers pour aider les clients à maitriser de tels risques." Le COO a également déclaré que les mineurs pourraient éventuellement "générer plus de gains", puisque leurs rivaux "ont temporairement cessé de faire fonctionner leurs machines".

Le média russe Kommersant cite le cofondateur du fonds de cryptomonnaies ICG déclarant "bien que les mineurs individuels d'origine russe disparaissent progressivement", les grandes entreprises du pays sont prêtes à intervenir avec une technologie supérieure, qui entrainera peut-être un second essor de l’industrie du minage.

Cependant, pour beaucoup, la période est encore difficile et les mineurs de bitcoins subissent de plus en plus de pression de vendre leurs cryptos aux vues du marché actuel.

Caixin cite un initié du minage qui aurait déclaré que certains mineurs du pays avaient «arrêté leurs opérations», le prix du Bitcoin étant tombé en dessous du «prix de rentabilité», soit le niveau en dessous duquel l’activité de minage cesse effectivement d'être rentable.

F2pool, l’un des plus grands pools de minage en Chine, a déclaré que le prix du Bitcoin était descendu au-dessous du seuil de rentabilité pour les mineurs payant 0,05 USD / KwH pour l’électricité et utilisant Antminer S7 de Bitmain, Miner A741 d’Avalon et la version à basse fréquence de la version USED Whatsminer M3 +. Les responsables de F2pool ont également affirmé, plus tôt cette semaine, qu'entre 600,000 et 800,000 mineurs de Bitcoin avaient mis un terme à leurs activités au cours des deux dernières semaines.

En Russie, le média Kommersant cite le cofondateur de RMC, un opérateur de fermes de minage et fabricant de matériel de minage, indiquant qu’ils avaient "suspendu temporairement leurs activités à la demande des participants impliqués dans l’entreprise, le coût de l'électricité dépassant actuellement les revenus tirés du minage de cryptos". La société a toutefois annoncé qu'elle envisageait de construire du nouveau matériel pour le minage d’altcoins.

La place de marché Youla, l’équivalent russe de eBay, a annoncé une augmentation de 25% du nombre de listings concernant des équipements de minage, ainsi que «une baisse simultanée» des prix des offres, tant pour les rigs de minage que pour les cartes vidéo. Youla a fait remarquer que les termes «minage» et «Bitcoin» faisaient maintenant l'objet de recherches quatre fois moins souvent qu'en début de l'année, alors que la Russie était en plein boom de ses activités de minage de cryptos.

____

Panique dans l’industrie du minage en Chine et en Russie, certains y voient des... 102
Source: Diar

___

Pendant ce temps en Chine:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles