Accueil ActualitésActualités Blockchain

Les initiatives cryptos des autorités et des entreprises chinoises

Par Tim Alper
Les initiatives cryptos des autorités et des entreprises chinoises 101
Shanghai. Source: iStock/xijian

Un district de Shanghai se dit prêt à adopter la technologie blockchain, mais se conformera à l’interdiction gouvernementale envers les cryptomonnaies.

Selon un article paru dans le média chinois Eastday, le district de Yangpu, dans le nord-est du centre-ville de Shanghai, prévoit de former environ 1 000 professionnels de la technologie blockchain, de créer 100 startups et de fournir des locaux pour incuber 10 startups “licornes” prometteuses .

Cette initiative est la première à être menée par un seul district de Shanghai, plutôt que par les autorités de la ville.

Les autorités du Yangpu ont pris soin de souligner que la récente envolée de la blockchain ne les empêcherait pas de “freiner résolument les activités financières illégales telles que le trading et le financement des cryptomonnaies”, conformément à la répression de Pékin envers les activités cryptos.

Plus tôt cette semaine, Shanghai a accueilli un groupe de startups blockchain australiennes en visite dans le cadre d'une mission commerciale co-organisée par Austrade et la Australian Digital Commerce Association. Selon le magazine australien Financial Review, les activités du groupe dans la ville ont consisté à visiter le siège du géant des technologies financières Ant Financial.

Par ailleurs, une société du Nevada qui a des liens avec la Chine, a dévoilé un plan ambitieux visant à transformer un centre de données du Département de la défense des États-Unis en une vaste mine crypto.

Selon un communiqué, la société Wuhan General Group (Chine) déclare “négocier une refonte” du centre de données de 51 000 m², bien qu’il n’ait pas révélé où se trouvait le bâtiment américain en question.

La société affirme que l’installation dispose déjà de plus de 3 MW d’électricité et est prête à accueillir jusqu’à 1 300 machines de minage de Bitcoin, Zcash et autres cryptomonnaies. Wuhan espère par ailleurs installer 12 000 autres rigs et augmenter la puissance à 30 MW l'an prochain.

Tandis que les négociations semblent se poursuivre, Wuhan affirme que sa première commande de rig d'ASICminer arrivera à la fin du mois d'octobre, et que d'autres suivront “dans les mois à venir”. Wuhan affirme que l’installation apportera un revenu mensuel initial “supérieur à 3,5 millions de dollars” une fois qu’elle sera opérationnelle.

L'entreprise, qui a des bases au Nevada et dans la ville chinoise de Hubei, s'est fait un nom en produisant des ventilateurs industriels, des équipements de production d'électricité et des batteries. Cependant, plus tôt ce mois-ci, elle a annoncé qu’elle cessait son activité de batteries et a déclaré qu’elle allait désormais “concentrer ses opérations sur l’exploitation de ferme de minage de cryptomonnaies à grande échelle”.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles