Accueil ActualitésActualités Blockchain

Le géant du web chinois propose un service d’encyclopédie basée sur la Blockchain

Par Tim Alper
Le géant du web chinois propose un service d’encyclopédie basée sur la Blockchain 101
Source: iStock/Yongyuan Dai

Le moteur de recherche chinois Baidu utilise maintenant la technologie blockchain pour s’assurer de la véracité et de la traçabilité de son encyclopédie en ligne créée par les utilisateurs Baidu Baike, l’équivalent chinois de Wikipédia.

Via le réseau China Money Network, les utilisateurs peuvent maintenant consulter sur la blockchain l’historique des différentes versions des informations publiées, historique qui démontre quelles modifications ont été faites et qui les a faites.

Les médias citent Chai Qiaozi, chef du département blockchain chez Baidu, qui aurait déclaré que la technologie blockchain allait « augmenter la crédibilité de Baidu Baike » au sein des utilisateurs, et protéger contre la falsification des informations, en aidant à vérifier l’historique des données modifiées.

Malgré le fait qu’une version chinoise de Wikipédia ait été lancée en 2011, les utilisateurs basés en Chine ne peuvent pas accéder aux pages traduites en chinois, alors qu’ils sont capables de voir la plupart des pages publiées en d’autres langues.

Baidu développe de plus en plus d’activités reliées à la technologie blockchain, et a dévoilé le mois dernier une plateforme de partage de photos basée sur la blockchain. La compagnie est aussi à l’origine d’une application de jeu mobile similaire aux CryptoKitties, où les utilisateurs s’échangent des avatars de chiens virtuels.

Plus tôt cette année, Baidu a également dévoilé une nouvelle plateforme nommée BaaS (blockchain-as-a-service), et les médias chinois ont laissé entendre que l’émission d’une monnaie virtuelle Baidu basée sur la blockchain pourrait être annoncée.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles