Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, obtient une licence pour opérer à Singapour

| 3 min de lecture

La branche singapourienne de l’émetteur du stablecoin USDC, Circle Internet Financial, a obtenu une licence pour offrir des services de paiements liés aux actifs numériques à Singapour. La licence Major Payment Institution (MPI) a été délivrée par l’Autorité Monétaire de Singapour (Monetary Authority of Singapore, MAS). En tant qu’entité agréée, Circle Singapore peut désormais « tirer pleinement parti de l’expertise de ses sociétés affiliées pour stimuler l’innovation, élargir ses offres et offrir une plus grande valeur à ses clients et parties prenantes. »

La délivrance de cette licence fait suite à l’approbation de principe reçue par Circle Singapore en novembre 2022. Selon le communiqué correspondant, l’obtention de cette licence souligne « la solide réputation de Circle en tant que que société de technologie numérique financière responsable ».

Circle : un développement constant de ses activités à Singapour 

La délivrance de cette licence s’inscrit dans le cadre des efforts continus de Circle dans la cité-état. Pour mieux desservir le marché asiatique, Circle avait choisi de s’établir à Singapour considéré comme plaque tournante de la région. Circle Singapour a officiellement ouvert son premier bureau en mai 2023. Le PDG de Circle, Jeremy Allaire, a déclaré : 

« (…) nous restons déterminés à faire partie de l’économie dynamique de Singapour en faisant progresser l’avenir des innovations technologiques financières dans la cité-État, en stimulant son secteur technologique et fintech émergent (…) »

Singapour s’est efforcé de créer un environnement favorable à l’innovation du secteur crypto. En effet, selon un rapport publié par le cabinet d’audit KPMG, la blockchain et la crypto étaient les principaux domaines d’investissement fintech à Singapour en 2022, alors que la majorité des investisseurs se tournaient vers des solutions non basées sur la crypto. Le ralentissement mondial des investissements dans l’espace a été principalement attribué aux évènements catastrophiques qui avaient secoué les marchés cryptos (la faillite de Terra puis celle de FTX).

Circle avait précédemment collaboré avec la MAS dans le cadre de Lighthouse Project. Ce projet visait à démontrer l’impact positif des monnaies numériques et des systèmes de paiements ouverts sur le développement économique et les innovations web3. Quelques jours auparavant, Crypto.com, un autre exchange basé à Singapour, avait obtenu la même licence de la MAS.

Circle continue également de renforcer les fonctionnalités au niveau de ses produits-phares, les stablecoins. L’USDC adossé au dollar américain est maintenant disponible sur neuf blockchains. Par ailleurs, l’autre stablecoin de Circle, l’Euro Coin, est pris en charge sur Avalanche. Cependant, ces développements positifs n’ont pour l’instant pas eu d’impact significatif sur la progression de l’USDC. La capitalisation de marché de l’USDC est toujours nettement inférieure à celle de son principal rival, l’USDT. Contrairement à ce dernier, l’USDC n’a pas été en mesure de récupérer ses pertes et sa capitalisation boursière se situe toujours loin de son niveau record enregistré en 2022.

Capitalisation boursière de l’USDC, source : CoinMarketCap