Des citations à comparaître pour SBF, Caroline Ellison et d’autres ex employés de FTX

Fredrik Vold
| 2 min de lecture
Source: capture d’écran, NBC News/YouTube

Des anciens employés l’échange en faillite FTX ont reçu des citations à comparaître avec obligation de produire des documents spécifiques dans un délai d’un jour, selon des documents judiciaires officiels.

Les documents demandés comprennent des informations sur l’offre de rachat de FTX par Binance, une offre que Binance a finalement retirée. Parmi les autres informations exigées figurent les documents relatifs aux communications internes entre les dirigeants de FTX, ainsi que des preuves servant à justifier certains tweets.

Parmi les personnes qui ont reçu ces citations à comparaître figurent Sam Bankman-Fried, l’ancien PDG de FTX, son père Joseph Bankman, Caroline Ellison, l’ancienne PDG d’Alameda Research, et Gary Wang et Nishad Singh, cadres supérieurs de FTX.

Toutes ces personnes ont été invitées à produire les documents demandés avant le 16 février, à l’exception de Bankman-Fried qui a bénéficié d’un jour supplémentaire car c’est à lui qu’on a demandé le plus de documents.

Lire aussi: Un juge américain suspend les poursuites de la SEC et de la CFTC contre Sam Bankman-Fried : découvrez pourquoi

Courriels personnels et avoirs immobiliers

En ce qui concerne Bankman-Fried, il lui a été demandé des informations sur FTX, Alameda Research et Emergent Fidelity Technologies. Des copies de tous les courriels provenant de ses comptes professionnels et personnels, ainsi que des détails sur ses biens immobiliers et certaines pièces justificatives pour étayer les affirmations faites dans une interview accordée à Vox en novembre de l’année dernière lui ont aussi été demandés.

Nishad Singh, qui était directeur de l’ingénierie de FTX, a été invité à apporter des documents contenant des détails techniques sur plusieurs aspects de l’entreprise, notamment sur le système de liquidation automatisée de FTX.

Une caution de 250 millions de dollars

SBF est toujours en liberté sous caution de 250 millions de dollars. Il réside actuellement au domicile de ses parents en Californie, une maison décrite par le New York Post comme “une résidence confortable en bordure du campus de l’université Stanford à Palo Alto, en Californie”.

Les deux parents de Bankman-Fried sont d’éminents professeurs de droit à l’université de Stanford.

L’ancien patron de FTX a continué à blâmer son concurrent Binance pour la chute de FTX. Dans un billet de blog publié en janvier, il a déclaré qu’un “krach extrême, rapide et ciblé, précipité par le PDG de Binance, a rendu Alameda insolvable” et que Changpeng Zhao, le PDG de Binance, a mené pendant des mois une “campagne de relations publiques extrêmement efficace contre FTX”.