Clockwork : la start-up alimentée par Solana va fermer ses portes

| 3 min de lecture

Le contexte difficile du secteur crypto continue d’avoir des répercussions sur ses acteurs et de faire des victimes. Parmi celles-ci se trouve Clockwork, un projet sur Solana. L’équipe a annoncé la fin des activités de la plateforme sur X/Twitter. Dans une série de posts, Nick Garfield, le fondateur du projet, a exposé les raisons qui ont conduit à cette décision.

Des opportunités commerciales limitées évoquées pour justifier la fin du projet

Clockwork est une start-up basée sur Solana qui a développé une suite d’outils d’automatisation de contrats intelligents. Clockwork permet à ses utilisateurs de planifier le déclenchement d’une application ou d’une transaction à partir de contrats intelligents automatisés suivant un calendrier pré-défini.

Garfield a tenu à souligner sur X/Twitter que les objectifs du projet avaient été atteint. Cependant, en dépit de ces performances positives, l’infrastructure du protocole sera désactivée à la fin du mois d’octobre. Garfield et son équipe mettront donc un terme au développement actif du protocole. Les noeuds du réseau principal et du réseau de développeurs ne seront plus opérationnels à compter de cette date. Garfield a expliqué que la principale raison de cette décision était le potentiel commercial limité du projet

« Les perspectives commerciales liées à la poursuite du développement du protocole sont limitées, et avons un intérêt personnel croissant à explorer de nouvelles opportunités. »  

Une autre équipe pourrait-elle reprendre le projet ?

Garfield a cependant déclaré que le code de Clockwork resterait open source. Il sera donc disponible et consultable en ligne sur Github. Il a donné sa « pleine approbation » aux développeurs qui souhaiteraient continuer à travailler sur celui-ci. Le code du projet étant open-source, un simple « fork » sera nécessaire pour ceux qui souhaitent relancer le protocole. Garfield a également indiqué quelques alternatives aux utilisateurs qui souhaitent migrer vers d’autres solutions, notamment switchboardxyz, heliuslabs et gettriggr.

Selon Crunchbase, Clockwork a obtenu un financement de 4 millions de dollars auprès de Multicoin Capital, Solana Ventures et Ametric en août 2022. Les observateurs ont interrogé les fondateurs de Clockwork sur la question de savoir si ces fonds seront restitués aux investisseurs. Garfield a déclaré sur X qu’une importante portion de ce financement restait disponible et qu’il souhaitait prendre un peu de temps avant de décider de qu’il allait faire des fonds restants.

Clockwork n’est pas le premier projet sur Solana à avoir fermé ses portes. En janvier dernier, la plateforme DeFi Friktion avait annoncé la fin de ses activités et avait été suivie peu de temps après par Everlend Finance. Selon les données de Defillama, la valeur totale bloquée sur Solana est passée d’environ 1 milliard de dollars en novembre 2022 à environ 310 millions de dollars actuellement. Le jeton SOL, qui occupe actuellement la 9ème place du marché en termes de capitalisation boursière, se négocie autour de 20$. Il est en baisse de 1,68% sur les dernières 24 heures et de 3,19% sur la semaine.

Sources : Crunchbase, Nick Garfield Twitter, Clockwork