Coinbase déclare avoir grossi trop vite, l'échange licencie 1 100 employés

Source: A screenshot, Instagram/coinbase

Coinbase a déclaré qu'elle allait réduire ses effectifs d'environ 18% afin de réduire les dépenses et d'être plus efficace face à une éventuelle récession.

Selon le rapport soumis à l'US Securities and Exchange Commission, le 14 juin 2022, Coinbase Global, Inc. a annoncé "un plan de restructuration pour gérer ses dépenses d'exploitation en réponse aux conditions actuelles du marché et aux efforts continus de priorisation des activités."

Selon la société,

"Le plan implique une réduction de la main-d'œuvre de la société d'environ 1 100 employés, ce qui représente environ 18% de la main-d'œuvre totale de la société au 10 juin 2022, à la suite de quoi la société prévoit avoir environ 5 000 employés à la fin de son trimestre fiscal actuel le 30 juin 2022."

Selon l'annonce du PDG de Coinbase, Brian Armstrong, l'équipe de direction est parvenue à plusieurs conclusions : "les conditions économiques changent rapidement et nous semblons entrer en récession ; la gestion des coûts est essentielle dans les marchés baissiers ; et la société a grandi trop rapidement".

Coinbase a identifié deux axes: la nécessité de gérer les dépenses et celle d'accroître l'efficacité.

Les employés ont reçu un courriel leur annonçant leur licenciement dans l'heure suivant la publication de l'annonce. Ils "partent aujourd'hui" avec un minimum de 14 semaines d'indemnités de licenciement, plus 2 semaines supplémentaires pour chaque année d'emploi au-delà d'un an, 4 mois d'assurance maladie aux États-Unis, 4 mois de soutien en matière de santé mentale, et l'accès à Talent Hub pour les aider à chercher un nouvel emploi.

Coinbase a ajouté dans le rapport de la SEC qu'elle s'attendait à ce que la mise en oeuvre du plan soit "pratiquement terminée" dès ce deuxième trimestre - dont il ne reste que la moitié du mois.

Par conséquent, la bourse estime qu'elle encourra quelque 40 à 45 millions de dollars de "dépenses totales de restructuration", qui, selon elle, sont des "dépenses futures en espèces" et sont liées aux indemnités de départ des employés et à d'autres indemnités de licenciement.

Coinbase a indiqué ne pas mettre à jour les perspectives fournies dans une lettre à ses actionnaires en mai dernier, mais qu'en raison de ce plan,

"La société s'attend à ce que les perspectives précédemment fournies pour la technologie et le développement de la société et les frais généraux et administratifs pour l'ensemble de l'année 2022 soient plus proches de l'extrémité inférieure de la fourchette incluse dans la lettre aux actionnaires."

Comme indiqué en mai, en réaction au marché baissier, la bourse a juré de modifier ses plans d'expansion antérieurs pour cette année en ce qui concerne la création de nouveaux emplois. Par la suite, certaines recrues ont exprimé leur déception quant aux offres d'emploi annulées.

Brian Armstrong a récemment répondu à une pétition en ligne émanant prétendument d'un ou plusieurs employés de Coinbase, qui accusaient l'équipe de direction de nombreuses erreurs et demandaient le départ de certains cadres. Le PDG a toutefois exhorté les pétitionnaires anonymes à "démissionner et à trouver une entreprise dans laquelle vous croyez", avant d'ajouter que "si vous vous faites prendre, vous serez licenciés".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: