Accueil Actualités

Coinbase va aider les citoyens américains à payer leurs impôts sur les cryptos

Par Sead Fadilpašić
Coinbase va aider les citoyens américains à payer leurs impôts sur les cryptos 101
Source: iStock/jxfzsy

Faire votre déclaration d’impôts peut être source de confusion, surtout si vous ajoutez des cryptomonnaies à l’équation, où presque personne ne semble comprendre comment vous êtes censé les déclarer. C’est pourquoi la société crypto Coinbase a intégré TurboTax, le logiciel d’impôts proposé par la société Intuit Consumer Tax Group. Cependant, ce n'est pas une solution miracle et vous aurez peut-être tout de même besoin de l'aide d'un fiscaliste.

TurboTax Premier laisserait les utilisateurs de Coinbase et de Coinbase Pro télécharger leurs transactions, gains et pertes en 2018 (jusqu'à 100 transactions à la fois) et le logiciel aiderait ensuite les clients à déterminer comment déclarer leurs impôts de l'année précédente. Si vous avez besoin d’une aide supplémentaire, vous pouvez faire appel à des experts-comptables ou à des agents inscrits auprès d’Intuit.

Cependant, le communiqué de presse d'Intuit avertit les utilisateurs: «Une chose à garder à l'esprit est que toutes les transactions de cryptomonnaies ne constituent pas un évènement imposable. C’est pourquoi nous avons des tonnes de conseils pour vous aider à comprendre et à choisir les transactions taxables avec TurboTax Premier».

La liste des transactions non taxables comprend les clients qui ont acheté mais qui n’ont pas encore vendu de cryptomonnaies, celles reçues par donation (pour un don d’une valeur inférieure à 15 000 USD par destinataire), ou encore des cryptomonnaies achetées avec un compte de retraite individuelle autogéré (IRA) ou Solo 401(k), un régime de retraite pour les Américains conçu spécifiquement pour les employeurs n’ayant pas d’employés à plein temps autres que le(s) propriétaire(s) de l’entreprise et leur (leurs) conjoint(s).

Ceux qui paient des impôts sur leurs cryptos sont des clients qui ont converti leurs pièces en monnaie fiduciaire, ceux qui ont vendu des cryptomonnaies, dépensé leurs cryptos pour payer des biens ou des services, ou encore reçu des pièces gratuites suite à un fork ou un airdrop.

Coinbase lance également un centre de ressources fiscales et publie un guide intitulé «Crypto and Bitcoin Taxes in the US» pour 2018 afin d'aider ses clients à comprendre les obligations fiscales qu'ils pourraient avoir. Cependant, ils ajoutent qu'ils ne sont pas autorisés à donner des conseils en matière fiscale et conseillent à leurs utilisateurs de demander de l'aide auprès de fiscalistes dans des situations spécifiques.

Coinbase intègrera en outre CoinTracker, un logiciel de gestion des impôts cryptos conçu par d'anciens employés de Google. Dans sa propre publication, CoinTracker a déclaré qu’il aiderait les clients à agréger les données de transaction nécessaires sur «tous les portefeuilles et échanges» qu’ils pourraient utiliser, en résumant efficacement toutes les transactions effectuées en 2018.

Chandan Lodha, cofondateur de CoinTracker, a déclaré dans un communiqué: «Nous ne pouvons pas avoir un système financier ouvert s’il est trop difficile à utiliser ou limité à certains groupes. Nous avons donc une mission simple: faciliter l’utilisation de la cryptomonnaie. Nous commençons par nous attaquer aux impôts sur la cryptomonnaie».

Par ailleurs, au cas où vous auriez rencontré des pertes en échangeant des cryptomonnaies l'année dernière aux États-Unis, vous pouvez demander une déduction.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles