CoinEx assure que les fonds des utilisateurs sont en sécurité suite au hack de 28 millions de dollars

Matthieu Dumas
| 3 min de lecture

CoinEx, une plateforme d’échange de cryptomonnaies, a été victime d’un piratage qui a entraîné le vol de près de 28 millions de dollars en actifs numériques. La société a toutefois assuré que les fonds des utilisateurs étaient en sécurité et qu’elle prendrait des mesures pour compenser les éventuelles pertes.

Le piratage a eu lieu le 12 septembre 2023, lorsque le système a détecté des retraits anormaux depuis plusieurs adresses de portefeuilles chauds qui stockent les actifs de la plateforme. Une équipe spéciale d’enquête a été mise en place pour examiner l’incident. Les évaluations préliminaires indiquent des transactions non autorisées impliquant des ETH, des TRX et des MATIC.

Selon la firme de sécurité et d’analyse de données blockchain Peckshield, qui a alerté CoinEx sur la situation, dans un premier temps, plus de 27,8 millions de dollars ont été siphonnés des portefeuilles chauds vers une adresse sans historique de transactions. Les fonds volés comprenaient environ 4 947 ETH, 354 762 TRX, 408 741 DAI, 2,7 millions de GRT, 29 158 UNI et divers autres jetons. Au moment de la rédaction de cet article, Peckshield estime une perte a 43 millions de dollars.

CoinEx a officiellement adressé le problème le lendemain du piratage, via un tweet intitulé “Avis urgent : incident de sécurité sur Coinex – Actions immédiates en cours“. La société a informé ses utilisateurs de la situation et leur a demandé de rester calmes. “Vous avez notre promesse solennelle qu’une chronologie détaillée et un rapport complet sur cet incident seront partagés avec la communauté dès que possible”. Le résumé de la situation est désormais disponible sur leur compte twitter.

CoinEx a également rassuré ses utilisateurs en affirmant que les fonds affectés représentaient une petite fraction de ses actifs globaux. La société a affirmé que les fonds des utilisateurs étaient sécurisés et intacts. Dans le cas où des utilisateurs seraient touchés, ils seraient rapidement et intégralement indemnisés. “Nous avons déjà commencé à travailler sur un plan de compensation pour les utilisateurs affectés et nous vous tiendrons au courant dès que possible”, a ajouté CoinEx.

CoinEx a suspendu temporairement les services de dépôt et de retrait pour des raisons de sécurité et ne les rétablira qu’après un examen approfondi de la faille. La société a également déclaré qu’elle coopérerait avec les autorités compétentes pour retrouver les fonds volés et traduire les responsables en justice.

CoinEx est une plateforme d’échange de cryptomonnaies basée à Hong Kong, fondée en décembre 2017 par Haipo Yang, le fondateur du groupe Viabtc. CoinEx propose plus de 300 paires de trading et prend en charge plusieurs langues, dont le français. CoinEx est également la première plateforme à soutenir le Bitcoin Cash (BCH) comme monnaie de base.

Source : The Block, CoinEx (Twitter), Peckshield