CoinEX reprend du service après un hack de 70 millions de dollars

Siméon Allegaert
| 2 min de lecture

Coinex

L’équipe dirigeante de la plateforme d’échange CoinEx a récemment annoncé que la plateforme allait prochainement recommencer à autoriser les dépôts et les retraits pour l’ensemble de ses utilisateurs. Cette décision arrive un peu plus d’une semaine après avoir été victime d’un piratage massif à hauteur de 70 millions de dollars par un groupe de pirates informatiques nord-coréens, qui ont compromis les clés privées des portefeuilles de transactions.

CoinEx va reprendre les services de dépôt et de retrait pour 180 jetons ERC20 à partir du 22 septembre

Dans une communication antérieure adressée au média Cointelegraph, la plateforme avait souligné sa priorité de construire et de déployer un nouveau système de portefeuille pour faciliter les activités des 211 blockchains et des 737 jetons qu’elle proposait à sa base d’utilisateurs avant le piratage. Via sa dernière déclaration, la plateforme annonce la reprise des services de dépôt et de retrait pour le Bitcoin, Ether, USDT, USDC et d’autres crypto-actifs à partir du vendredi 21 septembre.

CoinEx va mettre à jour les adresses de dépôt pour les jetons listés et va également générer de nouvelles adresses pour ses utilisateurs. En l’occurence, il a été vivement conseillé à ces derniers de ne pas effectuer de dépôts sur les anciennes adresses de la plateforme, car cela se traduirait par une perte définitive de leurs actifs. De la même manière, la plateforme a mis en garde contre un nombre potentiellement élevé de retraits en attente lors de la reprise de ses activités. À ce propos, les représentants de CoinEx déclarent :

« Nous sommes actuellement en train de nous assurer que le nouveau système de portefeuille est à la fois stable et sécurisé. Dans le même temps, nous allons relancer progressivement les services de dépôt et de retrait pour un plus grand nombre de crypto-actifs. »


La plateforme d’échange maintient qu’elle a mis en place une politique de réserve de 100 % des actifs afin de protéger les utilisateurs contre d’éventuelles failles de sécurité. À la suite de l’attaque informatique qui a touché la plateforme, les représentants de l’exchange ont également déclaré via une série d’annonces que les crypto-actifs des utilisateurs ne seraient pas affectés. Il a aussi été indiqué que la Fondation pour la sécurité des actifs des utilisateurs de CoinEx couvrirait l’ensemble de leurs pertes financières.

Une attaque informatique menée par les pirates nord-coréens du Groupe Lazarus

Depuis l’incident, CoinEx a révélé que les clés privées compromises pour certaines de ses adresses de hot wallet ont permis à un groupe de pirates informatiques de retirer un peu plus de 70 millions de dollars en cryptomonnaies. À noter que les hot wallets étaient utilisés en tant que stockage temporaire pour les dépôts et les retraits des utilisateurs.

Elliptic, une société d’analyse blockchain, a établi un lien entre l’attaque informatique et les pirates nord-coréens du “Lazarus Group“, tandis que la plateforme a déclaré au média Cointelegraph qu’elle enquêtait toujours sur l’identité des auteurs de cette attaque. Selon les informations du Service national de renseignement de la Corée du Sud, les pirates nord-coréens auraient volé plus de 1,2 milliard de dollars en crypto au cours des cinq dernières années. 

Source : Cointelegraph