La communauté d’Arbitrum s’oppose à la restitution des 700 millions de jetons ARB

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Image source: Pixabay

La grande majorité des détenteurs de jetons ARB ont voté contre la proposition exigeant le retour de 700 millions de jetons ARB à la DAO de la Trésorerie d’Arbitrum.

Les résultats finaux interviennent après une période de vote de sept jours qui a débuté le 8 avril. Ils montrent que plus de 84 % des détenteurs de jetons ARB ont rejeté la proposition d’amélioration d’Arbitrum AIP-1.05.

Au total, 141 millions de jetons ARB ont été déposés lors du vote. Parmi ces votes, 118 millions ont voté contre, tandis que 21 millions ont voté pour. Deux autres millions de détenteurs d’ARB se sont abstenus de voter.

La proposition a été introduite après que la Fondation Arbitrum a transféré 700 millions de jetons ARB sans l’approbation de la communauté en mars, suscitant l’inquiétude de certains de ses membres.

Selon la proposition, la Fondation ne devrait procéder à son plan budgétaire qu’après avoir rendu les jetons. La proposition disait notamment :

“Il s’agit d’un geste symbolique pour démontrer que les responsables de la gouvernance contrôlent en définitive le DAO, et non le fournisseur de services Arbitrum ou la Fondation.”

Sur le forum de gouvernance, une baleine avec 4,8 millions de jetons ARB a déclaré que la proposition “semble ne servir que de jeu d’influence” qui ajouterait une “étape inutile” et retarderait la capacité de la Fondation “à soutenir la croissance de l’écosystème Arbitrum”.

Une autre baleine ayant voté contre la proposition et détenant 18 millions de jetons ARB a déclaré que l’équilibre est nécessaire pour promouvoir la décentralisation et le progrès dans l’écosystème.

“Il y a un équilibre que nous devons nous efforcer d’atteindre entre plaider pour la décentralisation et empêcher les progrès dans l’écosystème. Je crois que la décentralisation sous sa forme idéale est encore introuvable dans cette industrie.”

Le différend entre la Fondation Arbitrum et sa communauté a commencé fin mars après que l’organisation a révélé l’existence d’une proposition d’amélioration (AIP-1), qui appelait à financer ses opérations avec 750 millions de jetons ARB – d’une valeur de près d’un milliard de dollars.

Suite aux réactions négatives des membres de la communauté, la Fondation a déclaré dans un message sur le forum de discussion le 2 avril que l’AIP-1 était une ratification et non une proposition. Il a ajouté que certains des jetons étaient déjà vendus sous forme de stablecoins.

À ce moment-là, la Fondation a noté que sa première tentative symbolique de gouvernance avait échoué en raison de problèmes de communication et de décisions qui n’étaient “clairement pas articulées correctement”.

Arbitrum au centre des controverses suite à son Airdrop ARB

Arbitrum, une des solutions de mise à l’échelle Ethereum les plus populaires du secteur, a lancé son airdrop de jetons ARB fin mars.

Un peu plus d’un milliard de jetons ARB ont été distribués à 600 000 adresses de portefeuilles.

Cependant, au milieu du battage médiatique entourant ARB, l’activité sur la chaîne a montré que certains auraient tenté de profiter de l’airdrop pour accaparer collectivement des jetons d’une valeur d’environ 3,3 millions de dollars issus de 1 496 portefeuilles pour les consolider en deux portefeuilles.

Selon la plateforme d’analyse blockchain Lookonchain, un portefeuille a reçu 1,4 million d’ARB de 866 adresses.

Comme indiqué, un pirate informatique s’est également emparé de 1,2 million de dollars de jetons ARB grâce à une cyberattaque d’un nouveau genre qui utilise des adresses de portefeuille modifiées pour voler des fonds.

Pendant ce temps, ARB se négocie actuellement à 1,60 $, presque stable au cours de la dernière journée, selon les données de CoinMarketCap. Cependant, la cryptomonnaie est en baisse de plus de 86% par rapport à son niveau record d’environ 11,80 $.