Accueil ActualitésActualités Ethereum

ConsenSys investit un million dans Coinhouse

ConsenSys investit un million dans Coinhouse 0001

Coinhouse / Photo: Coinhouse

Alors qu’il est question de restructuration et de licenciement chez ConsenSys (une coupure d’au moins 13% de son personnel), ConsenSys Ventures, la branche venture capital de la startup new-yorkaise vient d’annoncer un investissement dans deux projets : Tenta, un navigateur sécurisé reposant sur la blockchain Ethereum et Coinhouse.

C’est dans le cadre d’un tour de table de 2,8 millions de dollars, que ConsenSys a investi 1 million de dollars dans Coinhouse, la plateforme d’échange et d’investissement en crypto. Outre ConsenSys, l’investisseur principal, on trouve XAnge, Digital Currency Group et BTU Protocol Ecosystem Fund ainsi que les co-fondateurs de Ledger Eric Larchevèque et Thomas France. “Cette levée de fonds va nous permettre de renforcer notre position de leader dans l’investissement en cryptoactifs, d’étendre nos opérations et de développer nos produits et services pour nos clients” a déclaré l’équipe de Coinhouse sur son site.

Selon Coinhouse, cette série A d’investissement va permettre d’optimiser et de développer leur stratégie au service de ses clients. Le financement sera utilisé pour accélérer l’adoption des cryptoactifs avec :

- Un plus grand nombre de cryptoactifs disponibles sur notre plateforme en ligne
- Un service de conservation sécurisée d’actifs pour les particuliers, entreprises et investisseurs institutionnels
- Un développement continu des produits et des opérations pour répondre aux nouveaux besoins de nos clients

Coinhouse ne cache pas ses ambitions: “Nous avons pour objectif de faire de notre société la première plateforme de cryptoactifs européenne pleinement agréée.”

Quant à Tenta, dans lequel ConsenSys a également investi, il s’agit d’un navigateur sécurisé reposant sur la blockchain Ethereum. Il propose une option alternative aux navigateurs Web avec de la publicité, et donne la priorité à la protection des données des utilisateurs et à la confidentialité.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles