Accueil ActualitésActualités Bitcoin

La tentative anti-Bitcoin de Craig Wright a provoqué l'effet inverse

Par Tim Alper
La tentative anti-Bitcoin de Craig Wright a provoqué l'effet inverse 101
Craig Wright. Source: capture vidéo, Youtube, CoinGeek

Le franc-parler de l'Australien Craig Wright a mis en colère une grande partie du monde de la crypto : le scientifique en chef de nChain avait en effet prétendu être Satoshi Nakamoto, l'auteur du livre blanc de Bitcoin (BTC). Sa dernière initiative semble avoir fait plus de bien que de mal à Bitcoin : Wright avait intenté plusieurs procès pour violation des droits d'auteur sur les sites qui hébergent le document. Grâce à ses procès, Bitcoin a atteint un public encore plus large, puisque le livre blanc est désormais hébergé sur des sites contrôlés par le gouvernement sur trois continents.

Au début du mois, Wright, promoteur de Bitcoin SV (BSV), a sommé les opérateurs des sites Bitcoin.org et Bitcoincore.org de retirer le livre blanc, affirmant qu'ils avaient enfreint les lois sur les droits d'auteur. Le premier a refusé, mais le second s'est exécuté.

Cependant, il semble que beaucoup aient été choqués par la démarche de Wright : ils ont alors décidé d'héberger le livre blanc sur leur propre site en signe de défi. Ils soutiennent qu'un document aussi important appartient au domaine public - et réfutent les prétentions de Wright sur la paternité du document. Certains membres de la communauté l'ont surnommé "Faketoshi".

Aux États-Unis, c'est le membre du Congrès Patrick McHenry, membre de la commission des services financiers du Congrès, qui mène la danse. Il a publié un PDF du livre blanc sur la page d'accueil de son site web hébergé et a tweeté,

Les décideurs politiques devraient être du côté de l'innovation et de l'ingéniosité, qui sont vitales pour la compétitivité américaine. J'espère que d'autres membres du gouvernement américain se joindront à moi.

En Colombie, Jehudi Castro Sierra, l'ancien vice-ministre de l'économie numérique, a également publié le livre blanc sur un site hébergé par le gouvernement.

Et en Estonie, Sten Tamkivi, responsable produit chez Topia, a posté un lien vers un site du gouvernement estonien qui héberge maintenant le livre blanc, en tweetant "Challenge accepted and met".

Le "défi" en question a été lancé par l'ancien directeur technique de Coinbase, Balaji Srinivasan, qui a ensuite utilisé Twitter pour célébrer l'initiative estonienne.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles