12 août 2022 · 3 min read

Celsius pourrait procéder à la vente de ses réserves en Bitcoin (BTC) issues de ses opérations de minage

Les créanciers de Celsius veulent empêcher le prêteur crypto en faillite de vendre ses réserves de bitcoins (BTC) minés - et ont qualifié de "vides et fausses" les précédentes tentatives du PDG de la société pour les rassurer.

Source: Adobe/Casimiro

La société a déposé son bilan à New York, où l'affaire est actuellement examinée. Dans une lettre adressée au tribunal, les avocats représentant les créanciers ont questionné le plan relatif à la vente des jetons minés, affirmant qu'il n'avait "pas été décrit en détail".

Si les créanciers ne semblent pas totalement opposés à l'idée d'une vente, ils ont cependant demandé plus d'informations sur sa nature - et sur la manière dont les fonds issus de cette opération seraient utilisés.

Ils ont notamment demandé au tribunal d’obliger Celsius à respecter certaines limites, à faire preuve de transparence et à approuver l'opération de vente proposée uniquement sous certaines conditions.

Les documents déposés par Celsius elle-même auprès du tribunal expliquent que la filiale de minage de la société (qui a déposé son bilan le lendemain de sa société mère) possède plus de 80 500 appareils, qui valent quelque 750 millions de dollars.

La filiale Celsius Mining avait demandé l'autorisation d'entrer en bourse en mai et avait annoncé son intention de miner plus de 10 000 BTC d'ici la fin de l'année. En avril, la société a déclaré posséder plus de 151 000 BTC (3,6 milliards d'USD aux prix actuels).

Le mois dernier, Pat Nash, l'avocat principal de Celsius, avait demandé aux créanciers de ne pas intervenir et d'adopter une vision à long terme, citant le redressement observé sur le prix du marché. Selon ses déclarations, Celsius Mining produisait déjà 14,2 BTC par jour et espérait accroître ses activités.

Depuis lors, l'entreprise semble avoir changé d'avis et a demandé au tribunal de la laisser convertir ses BTC en monnaie fiduciaire pour l'aider à faire face à ses obligations.

Le degré de suspicion à l'égard de Celsius et de son PDG Alex Mashinsky étaient encore plus palpables dans une déclaration distincte adressée au tribunal par les créanciers cette semaine. Ils ont dénoncé les commentaires de Mashinsky (émis cinq jours seulement avant que la société ne prenne la décision de geler les avoirs de ses clients) comme des "promesses vides et fausses".

Les créanciers se plaignent notamment du fait que Celsius, qui se voulait être le champion de la transparence, a opté pour le silence après sa décision de geler les avoirs.

Les créanciers ont écrit qu'ils étaient "déterminés à mener une enquête approfondie sur Celsius, y compris sur les fautes potentielles commises par ses dirigeants", et qu'ils chercheraient "une résolution qui maximisera la valeur de Celsius au profit de ses titulaires de comptes et de ses créanciers non garantis".

Entre-temps, le Département de la justice américain a également appelé les tribunaux à  surveiller de près les plans d'indemnisation de Celsius, en particulier le paiement d'indemnités de licenciement de 409 000 USD à 19 employés, et à vendre des BTC pendant le processus de faillite, a rapporté Reuters.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: