Accueil ActualitésActualités Blockchain

La banque Shinhan signe un accord blockchain de premier plan

Par Tim Alper
La banque Shinhan signe un accord blockchain de premier plan 101
Source: iStock/opolja

L'une des banques commerciales les plus importantes de Corée du Sud, Shinhan, a annoncé qu'elle utilisera la nouvelle plateforme à grande vitesse basée sur la blockchain et développée par l'un des plus importants opérateurs de télécommunications du pays, KT.

Selon le média Joongang Ilbo, KT et Shinhan chercheront à utiliser des solutions basées sur la blockchain dans le domaine des «nouvelles affaires», appliquées en particulier aux secteurs financier et public.

Depuis quelques temps, Shinhan s'est montrée très disposée à développer des activités liées aux cryptomonnaies et à la blockchain.

L'année dernière, la banque aurait testé un coffre-fort virtuel pour Bitcoin, un système de stockage sécurisé alternatif destiné aux investisseurs réticents à utiliser des services de portefeuille tiers ou à garder leurs actifs sur des plateformes d’échange.

Shinhan fait partie d'un petit groupe de banques sud-coréennes qui permet aux clients des exchanges crypto de retirer et de déposer des wons coréens en utilisant des comptes authentifiés grâce à leur nom réel et à un numéro de sécurité sociale, le tout selon des directives gouvernementales.

La banque s’est dite également intéressée par la technologie de transfert d’argent B2B basée sur la blockchain, en collaboration avec des partenaires du secteur bancaires au Japon et en Corée du Sud.

Désormais, la banque et les opérateurs de télécommunications prévoient d’aider les autorités locales du pays à fournir des solutions de financement dans le secteur de la haute technologie en fournissant des certificats issus de la blockchain «inviolables» à des sociétés ou à des organisations auxquelles ils souhaitent apporter un soutien financier.

Cette initiative constitue une excellente nouvelle pour KT, qui recherche des partenaires de premier plan depuis l’annonce de sa plateforme blockchain aux 100 000 transactions par seconde le mois dernier.

KT espérait prendre de l’avance sur son rival, le géant des télécommunications SK, qui travaille actuellement sur une plateforme qui permettra à ses clients de gérer leurs actifs financiers en ligne.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles