Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Crypto, le film : bonne ou mauvaise nouvelle?

Crypto, le film : bonne ou mauvaise nouvelle? 0001

Affiche du film Crypto

Dans quelques semaines, un film intitulé Crypto et mettant en vedette Kurt Russell et Luke Hemsworth devrait prendre l'affiche. Il s'agit d'un thriller sur les cryptomonnaies. Pourquoi pas. Mais quand on jette un œil au synopsis du film, on ne peut s'empêcher de remarquer les termes « blanchiment d'argent », «  corruption » et « fraude ». Ce sont en effet des mots qui ont été très souvent utilisés par les médias généralistes notamment pour parler de Bitcoin, avec un point de vue uniquement négatif.

Ce film, que nous n'avons pas encore vu, semble donc prendre le parti de traiter de cet aspect noir des cryptomonnaies. C'est une œuvre de fiction et on comprend aisément que les scénaristes choisissent de parler des cryptos sous le prisme de la fraude et du blanchiment d'argent, c'est plus cinématographique que de mettre en scène une transaction entre deux adresses BTC qui se passe bien. Mais une question demeure cependant : est-ce que ce film est une bonne chose pour le monde des cryptos et pour l'adoption du grand public? Est-ce que ça va amener les gens à s'intéresser aux cryptos et passer outre l'aspect fraude et corruption ou bien est-ce que cela va créer une association d'idée qui va s'ancrer profondément du type cryptos=fraude, forcément, évidemment. Je n'ai pas la réponse à cette question.

Il y a évidemment un risque que cette association négative soit renforcée et que pour monsieur et madame tout le monde qui ne connait que peu (ou pas du tout) les cryptomonnaies, fassent le raccourci qui énerve et qui consiste à associer le Bitcoin et autres cryptos aux méchants terroristes-fraudeurs, comme si c'était l'unique usage des cryptomonnaies alors qu'il a été depuis bien longtemps mis en évidence que Bitcoin notamment n'était pas une monnaie « idéale » pour ce genre d'activités illicites en raison de son caractère pseudonyme (et non anonyme) et traçable. On sait par ailleurs que les activités liées au terrorisme ne représente qu'une infime partie des transactions en Bitcoin. Et quand on y réfléchit, il est en effet plus facile de rester « invisible » et de ne pas laisser de trace avec du cash qu'avec une monnaie électronique qui par définition laisse des empreintes indélébiles sur la blockchain qui plus est.

Pour certains autres membres de la communauté crypto, ce genre de films, bien qu'il soit construit sur des thèmes très négatifs, restent une bonne nouvelle pour les cryptos. En effet, leur argument est vieux comme le monde : qu'on en parle en bien ou en mal, on en parle et c'est une bonne chose! Ça reste de la publicité pour les cryptos qui sont de facto associées à une forme de paiement comme une autre, comme le sont les dollars ou les euros. Après tout l'argument tient la route. Si des terroristes veulent se faire payer en cryptos, c'est que c'est une forme de paiement tout aussi valable que le fiat. CQFD.

Peut-être que la réponse se situe entre les deux, comme souvent. Si ce n'est pas forcément une excellente nouvelle que les mots fraude, blanchiment soient associés à celui de cryptomonnaie, ça a le mérite d'amener le sujet sur la place publique. Après, la question est de savoir ce qu'on va faire à partir de là. Va-t-on se contenter de regarder ça passivement et voir l'image des cryptos se faire écorner par eux qui ne comprennent pas comment ça fonctionne (les médias généralistes en tête)? Ou bien allons-nous profiter de cette sortie de film pour faire un recadrage, pour parler du pseudonymat du Bitcoin, de son caractère traçable, du nombre d'applications positives incroyables dont cette monnaie programmable est capable? Nous allons évidemment choisir la seconde option et saisir cette sortie de film pour expliquer les choses, essayer d'enlever le côté « cinéma » de ce film pour revenir à des faits très concrets et essayer d'ouvrir le débat et vulgariser.

En attendant, regardez la bande annonce du film.

Et voici le scénario: Martin, un agent de l'agence anti blanchiment d'argent est chargé d'enquêter sur une affaire de fraude et de corruption dans sa ville natale, où son père et son frère luttent pour conserver la ferme familiale. Martin se retrouve rapidement pris dans un jeu dangereux entre Katie, une voleuse d'oeuvres d'art; Earl, un expert en cryptologie reconverti en cyber-enquêteur; et Ted, un comptable véreux. (Source: Allociné)

Suivez nos liens d'affiliés pour acheter des bitcoins:

Pour conserver vos bitcoins de façon sécuritaire, vous pouvez utiliser un portefeuille physique comme ceux de Ledger ou de Trezor.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles