Accueil ActualitésActualités Ethereum

« La crypto-économie, ce n’est rien d‘autre que de l’économie », Vitalik Buterin.

Par Sead Fadilpašić
« La crypto-économie, ce n’est rien d‘autre que de l’économie », Vitalik Buterin. 101
Vitalik Buterin. Source: A screenshot of a YouTube video by ETHWORLD.

« Ce n'est pas comme si nous inventions une société parallèle complètement différente, avec sa propre économie, ses propres règles ; il s’agit simplement d’une économie spécialisée », a déclaré Vitalik Buterin, le co-fondateur de la plateforme Ethereum, dans un podcast intitulé Conversations with Tyler. Il souligne que la crypto-économie possède des contraintes qui ne se retrouvent généralement pas dans la société traditionnelle, comme des lois qui doivent se retrouver sous forme de code informatique.

Quant à ce que la blockchain peut faire que l'économie traditionnelle ne peut pas, à son avis, « Une blockchain est l'un des rares outils qui vous empêche de devenir un crétin monopolistique ». Comment est-ce que ça va toucher la société? Il encourage les gens, en particulier les entreprises qui envisagent l'intégration de la blockchain, à y penser sérieusement.

« Quel est l'avantage unique d'une blockchain en ce qui concerne la concurrence? Quelles sont les choses que vous pouvez faire avec des blockchains que vous feriez avec plus de difficultés sans elles? Il faut partir de là, de zéro, et essayer de voir quelles industries et quels types d'applications pour ces industries on devrait créer ».

« Ma réponse à la question de savoir pourquoi le monde des cryptos ne va pas simplement continuer à grossir indéfiniment pour finir par s’écrouler puisqu’il devient de plus en plus facile de créer des jetons est la suivante: "Créer une cryptomonnaie ne coûte rien en soi, mais créer une cryptomonnaie qui intéressent les gens, ça a un coût”. Il existe d’ailleurs une sorte de club des cryptomonnaies que les gens considèrent comme ayant de la valeur ».

« En d'autres termes, amener les gens à s’intéresser à votre cryptomonnaie n'est pas facile, encore moins gratuit; mais c’est juste assez difficile pour empêcher les gens de faire n’importe quoi au point que la cryptomonnaie n’enfle indéfiniment ».

Et quand on lui demande « Quelle est la meilleure méthode pour évaluer un actif crypto? », Buterin répond: « Je crois que ma réponse la plus réaliste est que je ne sais pas vraiment, mais si vous cherchez à concevoir une cryptomonnaie qui soit durable, alors je pense vraiment qu'il est important de pouvoir expliquer pourquoi elle conservera sa valeur quel que soit son modèle économique ».

En ce qui concerne le futur d’Ethereum et ce qui attend l'équipe et qui va permettre de réaliser la concrétisation de ce qu'il a initialement imaginé, il considère la scalabilité et l'expérience utilisateur comme les plus grands obstacles. « Est-il facile de concevoir un portefeuille qui empêche que tout votre argent soit volé du jour au lendemain ou perdu du jour au lendemain si votre clé est perdue ou volée? Ce sont des questions auxquelles, je pense, nous devons apporter beaucoup d'innovation, et je crois que nous en verrons beaucoup au cours des prochaines années ».

Entre autres sujets, Vitalik évoque également ses interactions avec la communauté avec laquelle il interagit assez souvent, n’ayant pas sa langue dans sa poche. « J'essaie de me rendre accessible au maximum, de rassembler différentes personnes au sein de diverses communautés, d'exercer une sorte de fonction de coordination sociale » dit-il à Tyler.

_____

Écoutez l'entrevue dans son intégralité ici:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles