CZ, le fondateur de Binance, condamné à 4 mois de prison

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

Changpeng Zhao, plus connu sous le nom de CZ, le fondateur de Binance, a été condamné à quatre mois de prison, bien moins que les trois ans demandés par l’accusation. Accusé d’avoir négligé les mesures anti-blanchiment d’argent, CZ, tête d’affiche de la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, avait plaidé coupable en novembre 2023.

« Un casino de shitcoins massif »


D’après le juge Richard Jones, le magnat de la crypto aurait privilégié « la croissance et les profits de Binance au détriment du respect des lois et des réglementations américaines ». Bien que le juge ne pense pas que CZ risque de récidiver, « l’ampleur du crime reste importante », a-t-il souligné.

L’accusation n’a pas mâché ses mots, décrivant Binance comme un « casino de shitcoins massif » et révélant des violations de sanctions à hauteur de plus de 898 millions de dollars.

Par exemple, Binance a permis à des clients iraniens de réaliser des transactions avec des utilisateurs américains pour au moins 1,1 million de dollars, enfreignant ainsi les sanctions en place aux U.S. D’autres pays sous sanctions, comme Cuba et la Syrie, ont également pu échanger avec des clients américains via la plateforme.

Les avocats de CZ ont argumenté lors du procès que leur client ne méritait pas de temps en prison, soulignant qu’aucun accusé dans des affaires similaires n’avait été incarcéré. CZ, parti de son domicile aux Émirats arabes unis pour plaider coupable, a déjà passé plus de cinq mois loin de chez lui, bloqué aux États-Unis.

Pour CZ, la sentence de quatre mois pourrait sembler légère comparée aux potentiels trois ans de prison réclamés par les procureurs, mais elle reste un signal clair à l’industrie : tout le monde peut tomber.

Le prisonnier le plus riche de l’histoire.


Bien que CZ soit moins médiatisé que Sam Bankman-Fried (SBF), le fondateur de FTX condamné à 25 ans de prison, il est une figure bien plus influente dans le monde de la crypto.

Pour rappel, SBF, fondateur de FTX, et Changpeng Zhao (CZ) de Binance étaient d’abord alliés, avant de devenir rivaux. La tension a culminé lorsque CZ a annoncé la vente de ses positions dans FTX, ce qui a, entre autres, précipité la faillite de l’entreprise de SBF suite à une crise de liquidité.

Fondée en 2017, Binance a rapidement surpassé ses rivaux, notamment Coinbase, pour le nombre de tokens proposés. Selon les termes de son accord de plaidoyer, CZ devra désormais céder son poste de PDG (ce qu’il a déjà fait) mais pourra rester l’actionnaire majoritaire de Binance,

Il semble donc que cette condamnation soit avant tout un message : personne n’est à l’abri des régulateurs. Avec une fortune s’élevant à 43 milliards de dollars, CZ risque donc de devenir le prisonnier le plus riche à jamais être allé en prison aux USA.

Pendant ce temps, Binance, avec son nouveau PDG Richard Teng, cherche un nouveau QG, prend des mesures pour améliorer ses procédures anti-blanchiment et travaille activement à se réguler dans plusieurs pays.


Source : Bloomberg


Sur le même sujet :