Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Forum de Davos: finance numérique sous-estimée et le danger de l’argent magique

Par Tim Alper
Forum de Davos: finance numérique sous-estimée et le danger de l’argent magique 101
Source: Adobe/mmphoto

De hauts responsables politiques et économiques ont averti les banques qu'elles risquaient de se laisser distancer par les réseaux et les fournisseurs de services financiers numériques et ont laissé entendre qu'il pourrait être dangereux d'utiliser à outrance “l'argent magique" qui a aidé les banques centrales du monde entier à survivre à la pandémie de coronavirus et à ses retombées économiques.

Aujourd'hui, les orateurs ont participé à une session en ligne au Forum économique mondial de Davos intitulée "Renforcer le système financier et monétaire".

Mohammed Al-Jadaan, le ministre saoudien des finances et le ministre par intérim de l'économie et de la planification, a déclaré

"Les banques conventionnelles sous-estiment les changements qui viennent des acteurs numériques. Les panélistes avaient été interrogés sur le rôle des "cryptomonnaies et des stablecoins" avant la réponse du ministre.

Al-Jadaan a ajouté que les banques traditionnelles, "si elles ne sont pas assez prudentes et rapides", courent le risque d'être "laissées pour compte".

Et il y a eu aussi des avertissements sévères pour les banques centrales, qui cherchent à dépenser pour sortir du marasme économique qui a déjà frappé la plupart des pays pendant la pandémie. La plupart des économistes prévoient que des faillites à grande échelle suivront la pandémie.

Le ministre a ajouté que les banques centrales jouaient un rôle central pour assurer le retour de la croissance économique et a affirmé qu'il fallait davantage de plans de relance pour encourager la positivité du secteur privé, mais a insisté sur le fait qu'il fallait "encore être prudent".

Si M. Al-Jadaan a tenu à pousser les grandes économies à envisager des politiques de réduction de la dette pour les pays en développement, il a ajouté que les décideurs politiques "ne doivent pas imposer leur volonté aux marchés", en préconisant plutôt une approche "équilibrée".

Mais Thomas Buberl, le PDG du géant français de l'assurance AXA, est allé plus loin, ajoutant que "l'arbre de l'argent magique" doit "être une exception, pas une nouvelle normalité" et que le rôle éminent et interventionniste joué par les banques centrales pendant la crise du coronavirus "devrait également être exceptionnel".

En ce qui concerne le soutien aux entreprises, il a également suggéré que les "méthodes de sélection naturelle" ne doivent pas être entravées.

M. Buberl a également suggéré que les options des banques centrales pourraient être limitées, affirmant que "l'annulation ou la réduction de la dette" représenterait "un abus de confiance" pour les prêteurs, il a dit "pour moi, cela ne serait pas une option".

D'autres mesures d'austérité, selon lui, "ne sont pas non plus des options".

Il y a également d'autres pièges à venir pour les banquiers centraux en difficulté, a ajouté M. Buberl, car la sortie du bourbier actuel de taux d'intérêt bas - et même négatifs - sans pic d'inflation devrait être "une question principale" pour les banques centrales après la crise.

Il a déclaré que "les banques centrales ont bien géré la première phase de la crise", mais qu'il y avait un "risque de retour de flamme" dans les scénarios de crise plus longs.

Cependant, Ana Botín, la présidente du groupe exécutif du Banco Santander, a réfuté l'idée que les banques, en général, sous-estimaient les risques à venir.

Elle a déclaré,

"Le secteur bancaire, en 2008, est liquide, réglementé [...] et fait partie de la solution, pas du problème."

Au cours de la même session, Yi Gang, le gouverneur de la Banque centrale populaire de Chine (PBoC), a déclaré que la Chine était sur la bonne voie pour sortir de la crise.

Il a affirmé que la pandémie n’affecterait pas les plans de la PBoC pour aider le pays à passer d'un modèle basé sur l'exportation à une version axée sur la consommation. Il a affirmé que la transition se ferait "en douceur" et a déclaré que l'épargne était en baisse en Chine, signe que les consommateurs dépensaient déjà plus dans l'économie nationale.
________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles