22 Nov 2022 · 3 min read

De nouvelles lois sur les cryptomonnaies en cours d'élaboration en Corée du Sud pour éviter d'autres "incidents" similaires à FTX et Terra

Source: Allexxandarx/Adobe

Les régulateurs financiers de la Corée du Sud souhaitent imposer une série de nouvelles mesures législatives relatives aux cryptomonnaies, en réponse à l'effondrement de l’exchange FTX et à l'implosion des jetons de l'écosystème Terra en mai.

Jusqu'à présent, la plupart des exchanges sud-coréens ont été relativement épargnés par les retombées de la faillite de FTX - à l'exception de Gopax, qui avait offert à ses clients l'accès à des services de finance décentralisée (DeFi) en collaboration avec une société affiliée à Digital Currency Group.

Mais la chute des jetons de Terra - et l'échec subséquent de l'arrestation du cofondateur toujours introuvable de Terraform Labs, Do Kwon - avait déjà conduit les politiciens à réclamer davantage de réglementations. Depuis la faillite de FTX, les nombreux appels au changement se sont intensifiés, amenant la Financial Services Commission (Commission des services financiers, FSC) et le Financial Supervisory Service (Service de surveillance financière, FSS) à accélérer leurs efforts sur ce front.

De nouvelles réglementations sur les cryptomonnaies en Corée du Sud

Jose Ilbo, News1 et Yonhap ont repris les différents sujets mis en avant par la FSC et le FSS lors de réunions qui se sont tenues ces derniers jours. Il s'agit notamment des projets suivants :

  • Les régulateurs souhaitent établir un système à l’intérieur duquel les dépôts des clients sont conservés de manière séparée des actifs propres des exchanges. Les directives actuelles stipulent déjà que cela doit être le cas, et les exchanges ont été invités à prendre les mesures qui s’imposent en conséquence. Mais ces nouvelles propositions inscriraient effectivement ces lignes directrices dans la loi - et donneraient à la FSC et aux autres régulateurs le pouvoir d'inspecter et de "superviser" la gestion des actifs des clients par les exchanges.
  • Ils soutiennent également la proposition d'un député qui empêcherait les exchanges cryptos de suspendre les dépôts et les retraits des clients "sans motif valable". Le projet de loi propose d'accorder aux régulateurs financiers un droit de veto sur toute décision d'un exchange de refuser une demande de retrait. Il propose également de pénaliser les exchanges non conformes avec des amendes pouvant aller jusqu'à 74 000 dollars.
  • Les régulateurs ont également mené une enquête sur les jetons créés par les exchanges. Bien qu'aucun exchange sud-coréen n'ait émis ses propres jetons, les régulateurs ont fait part de leurs inquiétudes concernant les exchanges de taille plus petite. Ils veulent examiner de quelle manière se déroule le processus de cotation des jetons émis par les exchanges - pour éviter la récurrence des effets de contagion associés au jeton FTT.
Volumes de trading sur Upbit, le premier exchange du marché sud-coréen. (Source: CoinGecko)

Les investigations menées par les autorités de régulation ont en effet révélé que certains exchanges sud-coréens ont été exposés à des degrés divers à l'effondrement de FTX par le biais du jeton FTT. Certaines plateformes détiennent ou ont détenu des jetons FTT d'une valeur de 1,5 million de dollars.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez BitbuyBitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: