DeeLance lève 1 million de dollars : une prévente exceptionnelle pour l’avenir du freelancing ?

Siméon Allegaert
| 5 min read
Source : DeeLance / Twitter

Dans une époque où les progrès technologiques sont non seulement constants mais aussi de plus en plus rapides, la nature du travail à tendance à changer radicalement.

C’est en particulier le cas de la gig economy, un terme qui signifie dans son sens littéral l’économie à la demande et qui désigne spécifiquement les entrepreneurs indépendants qui travaillent en passant des contrats avec des entreprises via diverses plateforme comme Upwork, Fiverr ou Freelancer.

Ce secteur a profité d’un développement fulgurant au cours des dernières années, en particulier depuis la pandémie de Covid-19 qui a favorisé la démocratisation du télétravail. À la date de rédaction de cet article, 36 % des travailleurs américains soit l’équivalent de plus de 57 millions d’individus sont engagés dans l’économie à la tâche, ce qui indique que cette tendance est probablement plus qu’une simple mode et a toutes les chances de s’imposer au cours de la période future.

Depuis les deux dernières décennies, l’économie à la tâche a considérablement gagné en popularité. Alors qu’elle ne représentait que 10 % de la main-d’œuvre américaine en 2005, elle a grimpé en flèche et est passée à 15,8 % en 2015. À l’heure actuelle, l’économie à la tâche montre même des signes annonciateurs d’un futur dépassement de l’emploi traditionnel. Cela avec une croissance trois fois plus rapide que celle de l’ensemble de la main-d’œuvre américaine. Cette croissance considérable laisse entrevoir le rôle de premier plan que jouera l’économie à la tâche dans le futur du monde du travail.

Les avancées dans le domaine du numérique ont apporté des changements substantiels au modèle traditionnel de l’emploi. Grâce à un accès à Internet de plus en plus présent dans le quotidien des individus à travers le monde, le travail à distance est désormais plus accessible que jamais.

À noter que d’après les dernières données disponibles sur le sujet, plus de deux tiers des travailleurs américains déclarent être en télétravail au moins une fois par semaine, et 53 % d’entre elles travaillent depuis leur domicile pendant au moins la moitié de la semaine.

Toutefois il est nécessaire de rappeler que l’économie à la tâche n’est pas sans défaut, les plateformes précédemment mentionnées comme Upwork et Fiverr dominent actuellement le marché du freelancing, et cela souvent au détriment des travailleurs ainsi que des employeurs. À cela s’ajoute un point important, à savoir la question des frais d’utilisation qui sont en général très élevés pour les différentes plateformes du secteur.

Pourquoi DeeLance représente le futur du freelancing

Face aux problèmes qui pèsent sur le secteur du freelancing, DeeLance développe une plateforme qui intègre des solutions Web3 afin d’améliorer l’interaction entre les entrepreneurs et les sociétés à la recherche de travailleurs.

DeeLance a récemment profité d’un enthousiasme important de la part des investisseurs, cela en franchissant la barre du million de dollars lors de sa phase de prévente pour le jeton DLANCE. La plateforme a pour ambition de transformer l’industrie du freelancing à distance en supprimant les intermédiaires et en réduisais les frais d’utilisation pour les freelances ainsi que les employeurs.

La promesse fondamentale de DeeLance réside dans son application de la technologie blockchain. Les créations et services produits par les freelances seront transformés en NFT, permettant un transfert fiable, sécurisé et totalement transparent des droits de propriété intellectuelle. En tokénisant les produits du travail freelance en jetons non fongibles (NFT), DeeLance prévoit de faciliter le transfert de la propriété du travail.

Cette démarche permet de s’attaquer directement aux problèmes prévalents dans le secteur du freelancing, tels que la violation des droits d’auteur et la fraude au paiement, en offrant aux freelances une plus grande sécurité.

Contrairement à de nombreuses plateformes existantes, DeeLance a l’intention de proposer des procédures d’inscription faciles sans avoir besoin de plugins de navigateur, d’applications tierces ou de détails de carte de crédit. Les paiements sur la plateforme seront par ailleurs effectués rapidement sous la forme de cryptomonnaies, offrant ainsi un système transparent et sécurisé à tous les utilisateurs.

En raison de ses caractéristiques, DeeLance profite déjà d’une forte popularité, une donnée confirmée par les chiffres records réalisés par la prévente. À la date de rédaction de cet article, le prix du jeton DLANCE est fixé à 0,033 dollar

Néanmoins les investisseurs qui désirent profiter d’un achat à ce prix ont tout intérêt à se positionner dès maintenant, car le prix va subir une hausse d’ici un peu plus de 4 jours, de façon à passer à 0,038 dollar. À noter qu’au moment du listing sur les plateformes d’échange, le prix unitaire du jeton DLANCE sera de 0,057 dollar.

Cliquez ici pour visiter le site officiel du projet DeeLance

Avertissement : La section “Industry Talk” présente les points de vue des acteurs du secteur de la crypto et ne fait pas partie du contenu éditorial de Cryptonews.com.