27 oct. 2021 · 4 min read

DEIP : tokéniser les actifs immatériels avec les NFT fractionnés

L’avènement du Web 3.0 conduit au passage d’un monde basé sur une économie de "capture de valeur" vers une économie de "création de valeur", ce qui nécessite un nouvel ensemble de règles permettant de démocratiser l'accès aux ressources pour les créateurs. A l’avenir, il est fort possible que les industries créatives deviennent les principaux moteurs de la croissance économique dans le monde.

Avec le DEIP ou Creator Economy Protocol, l’équipe de Collective Intelligence Labs, un incubateur de recherche et de développement spécialisé dans le Web 3.0, se concentre sur la création d’outils qui faciliteront la conception des protocoles, des applications et des plateformes à la base de cette infrastructure décentralisée, de manière à ce qu’elle devienne la plus avancée du marché pour cette future économie. 

Le Creator Economy Protocol est le protocole de base du réseau au-dessus duquel sont implémentés tous les autres protocoles parmi lesquels le Dynamic Liquidity Protocol et le Collective Intelligence Protocol. 

Présentation du DEIP 

Le protocole est optimisé pour la tokénisation des actifs immatériels : il permet la découverte, l'évaluation, l'octroi de licences et l'échange d'actifs immatériels. La tokenisation des actifs immatériels est réalisée sous la forme de F-NFT (ou fractionalized NFT), le processus de transformation de n'importe quel actif immatériel en un F-NFT dont les composants sont : 

  • Une preuve d’authenticité qui pourra être vérifiée par tous les acteurs de la blockchain;
  • Un contrat intelligent fractionnalisé qui permettra au créateur et au propriétaire de définir les propriétés du F-NFT et son mode de distribution ;
  • Le listing du F-NFT : il permet au token de bénéficier des nombreuses fonctionnalités associées au listing sur un exchange telles que l’exécution des opérations de vente et d’achat, la gestion des carnets d’ordres boursiers...

Par ailleurs, le protocole est conçu de manière à ce que la gestion de ces actifs tokénisés soit tout à fait réalisable on-chain grâce à l’utilisation de DAO et de contrats intelligents. 

L’amélioration de la liquidité a également été prise en considération. Les actifs intangibles se caractérisent en effet par leur manque de liquidité et le protocole a mis en place des mécanismes pour remédier à ce problème. Le Dynamic Liquidity Protocol permet de miner ou d’emprunter des stablecoins baptisé dX en échange d’actifs tokénisés déposés en garantie. Pour récupérer l’actif, un utilisateur devra restituer la totalité du montant de stablecoin dX plus des taux d’intérêt (qui seront fixés par l’intermédiaire du mécanisme de gouvernance du DEIP).

Le Collective Intelligence Protocol a été conçu pour résoudre les problèmes liés à l’évaluation des actifs intangibles. Le protocole a été spécifiquement élaboré pour instaurer un haut degré de confiance lors du processus d’évaluation grâce à un mécanisme de consensus baptisé “proof-of-reputation”.

Caractéristiques techniques du réseau : 

Le réseau DEIP est sécurisé par un processus hybride basé sur la preuve d’enjeu, le “nominated proof-of-stake” dont les caractéristiques suivantes : 

  • La scalabilité : avec l’augmentation du nombre de portails et d'utilisateurs, le réseau doit pouvoir traiter de nombreuses transactions par seconde. Pour cela, le réseau recourt à une chaîne basée sur un substrat et la possibilité de séparer une seule chaîne en plusieurs chaînes parallèles ;
  • L’interopérabilité : étant une chaîne basée sur le substrat, la blockchain du réseau DEIP est entièrement interopérable avec d'autres projets de l'écosystème et assure une plus grande liquidité des actifs bloqués ;
  • Un modèle de transaction libre : il s’agit d’un modèle hybride qui permet de combiner des transactions gratuites et payantes dans le même bloc.

L’accès au réseau est assuré par des portails (portals) qui fournissent l’interface utilisateur, le serveur off-chain et d’autres fonctionnalités permettant d’interagir avec le DEIP. Chaque portail se concentre sur une catégorie d’actifs et une industrie spécifique (les patentes et les brevets, les scénarios de films... ). 

Le “constructor DEIP” est présenté comme le wordpress du web 3.0. Grâce à celui-ci, il est possible de construire un portail au réseau DEIP en quelques semaines, pas en quelques années. DEIP constructor dispose de deux modes de fonctionnement : no code et low code. 

Le token DEIP

Le token natif du réseau remplit trois principales fonctions : 

  • Token utilitaire : il est utilisé dans le cadre du traitement de toutes les transactions ayant lieu sur le réseau, qu’il s’agisse du règlement des frais, l’exécution des contrats intelligents...
  • Token de gouvernance : le token DEIP octroie à ses détenteurs un droit de vote lors de l'élection des validateurs et de la modification des paramètres-clés du réseau lors de référendum ;
  • Staking : les participants au réseau peuvent placer leurs tokens DEIP en “staking” sur un segment spécifique de N-NFT et recevoir des rendements.

La gouvernance est un élément essentiel des protocoles blockchains, pour la sécurisation, la maintenance et le développement du réseau. En ce qui concerne le DEIP, la gouvernance est assurée par une structure appelée “DEIP council” dont les membres sont élus pour une durée de un an. 

Collective Intelligence Labs organisera très prochainement une IDO (Initial Dex Offering) sur la plateforme de lancement Skyward.finance basée sur NEAR Protocol. 

Suivez le projet sur les réseaux sociaux:
Sur Twitter 
Sur Telegram
Sur LinkedIn
Sur Discord

______________________________________________
Cet article est un contenu promotionnel et ne constitue pas un conseil en investissement.