Des adresses BTC vieilles de 12 ans se réactivent : vers une vente massive à venir ?

Benoit de Jessey
| 4 min de lecture

La cryptomonnaie est un sujet qui mêle à la fois fascination et controverse depuis sa création en 2009 par un mystérieux développeur connu sous le nom de Satoshi Nakamoto. Depuis, de nombreux acteurs sont entrés sur le marché des crypto-actifs, que ce soit pour des motivations idéologiques, ou purement financières et spéculatives. Cependant, un événement réent a suscité l’intérêt des spécialistes du secteur : de nombreux portefeuilles de Bitcoin et d’Ethereum, restés inactifs pendant des années, ont été réactivés ces derniers mois.

Des portefeuilles Bitcoin et Ethereum de l’ère Satoshi se réveillent

Au cours des derniers mois, de nombreux portefeuilles de Bitcoin et d’Ethereum, qui étaient inactifs depuis des années, ont commencé à se réactiver. Cela a commencé en novembre 2021, lorsque Bitcoin a atteint son plus haut niveau (ATH) historique de 69 000 dollars. Depuis, de nombreux portefeuilles de Bitcoin ont commencé à se réactiver, certains contenant plusieurs milliers de bitcoins.

Le plus notable de ces portefeuilles vient d’effectuer un transfert de 1000 bitcoins, soit une valeur de plus de 27.000.000$ au cours actuel. Ce portefeuille avait été créé en 2011, à une époque où Satoshi Nakamoto était encore actif dans la communauté crypto. Le fait que le portefeuille ait été réactivé après tant d’années est un signe que les premiers investisseurs dans Bitcoin sont toujours là, prêts à vendre leur crypto-monnaie.

De même, de nombreux portefeuilles d’Ethereum ont également été réactivés, certains contenant des millions de dollars en ETH. Cela est particulièrement important car Ethereum a connu une forte croissance ces dernières années et constitue désormais la deuxième plus grande crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière (224 milliards), derrière Bitcoin (530 milliards).

Qui sont les propriétaires de ces portefeuilles ?

Le fait que ces portefeuilles aient été réactivés suscite de nombreuses spéculations sur l’identité de leur propriétaire. Certains ont suggéré qu’ils appartenaient à Satoshi Nakamoto lui-même, tandis que d’autres ont spéculé sur des personnalités telles que Steve Jobs ou Steve Wozniak, les fondateurs d’Apple. Cependant, il n’y a aucune preuve concrète pour étayer ces théories et il est probable que l’identité de Satoshi reste un mystère pour toujours.

Toutefois, la plupart des analystes conviennent que ces portefeuilles appartiennent probablement à des investisseurs privés qui ont acheté Bitcoin et Ethereum au début de leur existence et ont décidé de les vendre maintenant que les prix ont atteint des niveaux record. La question qui mérite d’être posée est : pourquoi avoir attendu 2023 et une valeur de 27 000$ plutôt que 2021 alors qu’il valait plus de 60 000$ ?

Vers une vente massive ?

La réactivation d’anciens portefeuilles est un événement notable et extrêmement surveillé au sein de l’écosystème crypto. Le compte Twitter « Whale Alert » (@whale_alert) comptabilise d’ailleurs 2,2 millions d’abonnés. Ces portefeuilles sont très fréquemment considérés comme des « whales », c’est-à-dire qu’ils possèdent une quantité très élevée de crypto. 

Cela montre que les premiers investisseurs de cette classe d’actif sont toujours présents sur le marché et potentiellement prêts à vendre leur cryptos. Cela pourrait par conséquent indiquer une tendance vers une vente massive, entraînant alors une baisse des prix à court terme. Les investisseurs doivent donc être prêts à faire face à cette volatilité accrue du marché et prendre des décisions éclairées en conséquence.

Dans l’ensemble, l’industrie de la crypto-monnaie continue de connaître des points hauts et bas, avec des fluctuations de prix importantes et des événements tels que le retour de ces fameux portefeuilles dormants de « l’ère Satoshi ». Les investisseurs doivent rester vigilants et informés, en surveillant de près les développements du marché et en prenant des décisions prudentes pour protéger leur portefeuille de crypto-monnaie.