Des centaines de rigs de minage saisis par la police de cet état au statut controversé

Tim Alper
| 2 min de lecture
Source: natanaelginting/Adobe

La police d’Abkhazie (un État situé entre les montagnes du Caucase et les bords de la mer Noire qui a déclaré son indépendance de la Géorgie en 1992) a confisqué 396 rigs de minage de cryptomonnaies en à peine 48 heures dans le cadre d’une lutte de l’État envers les mineurs illégaux.

Le gouvernement a accusé les mineurs illégaux d’être responsables de pénuries d’électricité paralysantes et de coupures de courant qui ont privé des milliers de personnes d’électricité.

Le statut politique de l’État est controversé. De nombreuses nations le reconnaissent comme faisant partie de la Géorgie, mais d’autres, dont son plus proche allié, la Russie, l’ont reconnu comme une nation souveraine.

Le climat de la région et les faibles coûts de l’électricité en ont fait un refuge pour les mineurs de cryptomonnaies. Mais ces dernières années, de nombreux mineurs auraient établi des connexions illégales avec le réseau, ce qui leur a permis d’utiliser leur matériel gratuitement. 

Cette situation a entraîné une défaillance du réseau, qui a provoqué des pannes pouvant durer jusqu’à cinq heures d’affilée

Même les approvisionnements transfrontaliers en électricité en provenance de Russie n’ont pas arrangé les choses, les nouvelles lignes aériennes étant rapidement “surchargées”.

La police a réagi en prenant des mesures répressive contre les mineurs de cryptos. Selon le média EA Daily, leurs actions ont porté leurs fruits ces derniers jours. Le média a en effet indiqué qu’une série de raids avait été menée par le service de sécurité de l’État d’Abkhazie les 5 et 6 février 2023.

Abkhazia : Les policiers saisissent 396 rigs de minage au cours de de trois raids

Le premier raid a eu lieu au Palais de la culture, à Soukhoumi, l’ancien sanatorium militaire MVO. Cet édifice en ruine datant de l’ère soviétique abrite plusieurs bâtiments désaffectés, dont l’un a été transformé en ferme de minage crypto. Les agents ont saisi 25 rigs sur ce site.

Une carte de l’Abkhazia. La région de Sukhumi est en rouge. (Source: TUBS/CC BY-SA 3.0)

Le même jour, les agents ont effectué une descente dans un centre de production de béton et dans un parking utilisé pour la vente de voitures dans la région de Gudauta, où ils ont trouvé un total de 50 appareils crypto illégalement connectés au réseau.

Le 6 février 2023, les agents de police la région d’Ochamchira se sont associés à des agents du ministère de l’Intérieur pour une opération de plus grande envergure. Ensemble, ils ont fait une descente chez un particulier dans le village d’Achguara, où ils ont saisi 115 appareils.

Ces derniers, selon les agents, avaient consommé 250 kWh d’électricité provenant du réseau public.