27 Sep 2022 · 2 min read

Do Kwon revient sur Twitter malgré la notice rouge émise par Interpol

Do Kwon, le cofondateur de Terraform Labs et du réseau Terra, est revenu sur Twitter, bien qu'Interpol ait publié une notice rouge à son endroit, comme l'a confirmé hier l'unité de criminalité financière et boursière du bureau du procureur du district sud de Séoul.

Source: Screenshot/Terra/YouTube

Cette notice est une demande de haut niveau adressée aux officiers de police du monde entier pour "localiser et arrêter provisoirement" Kwon "dans l'attente d'une extradition, d'une remise ou d'une action en justice similaire."

Selon le média YTN, cinq autres dirigeants de Terraform, dont le directeur financier de l'entreprise, ont également été ajoutés à la liste des notices rouges d'Interpol.

Mais Kwon n'a pas semblé perturbé par ces événements et a déclaré à ses abonnés sur Twitter qu'il "ne se cachait pas" et qu'il "se promenait régulièrement dans les centres commerciaux" - bien qu'il n'ait pas voulu révéler son emplacement exact.

Il a même semblé jouer avec ses accusateurs en écrivant que "pour quelque chose dont le nom comporte un avis", Interpol "ne donne aucun avis". En effet, une recherche du nom de Kwon dans la base de données d'Interpol ne donne aucun résultat à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Kwon semblait d'humeur joviale et a partagé des blagues avec ses followers.

Mais les choses semblent se réchauffer pour le PDG dans sa Corée du Sud natale.

Le média mentionné ci-haut a expliqué que les procureurs sont "en train de geler" des cryptos qui "seraient la propriété de Kwon." Ces cryptos seraient détenues sur une bourse crypto "étrangère" non nommée qui "coopère" désormais avec le bureau des procureurs du district sud de Séoul, explique le média YTN.

Où est Do Kwon ?

Le bureau a demandé l'aide d'Interpol la semaine dernière après avoir émis son propre mandat d'arrêt contre Kwon et les cinq autres dirigeants au début du mois. Par ailleurs, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères tente d'annuler le passeport de Kwon.

Les procureurs affirment que Kwon a "fui" à Singapour en avril, bien que la police de ce pays ait déclaré que Kwon ne s'y trouve plus. Ils ont également affirmé qu'il était "évident" que Kwon était désormais "en fuite".

Les procureurs veulent inculper Kwon et ses collègues dirigeants de vente de "titres non enregistrés" et de violation de la loi sur le marché des capitaux.

Ces nouveaux éléments semblent avoir provoqué une certaine volatilité sur le marché du LUNC. Après une hausse constante pendant les premières heures de la journée (UTC), la valeur de la crypto a fortement chuté au cours des 30 à 40 dernières minutes.

Source: CryptoCompare

 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: