01 sept. 2021 · 4 min read

Création d'un fonds de 150 millions de dollars pour encourager l'adoption du Bitcoin (BTC) au Salvador

Le projet de loi visant à créer un fonds pour l’adoption du Bitcoin d'un montant de 150 millions de dollars a été approuvé par le Parlement, mais les critiques du gouvernement continuent d'exprimer leur mécontentement.

Source: Adobe/Milosz Maslanka

L'approbation du fonds par l'Assemblée Nationale était prévisible en raison de la majorité du parti Neuvas Ideas du président Nayib Bukele (56 sièges sur 84). Le fonds permettra au gouvernement d'apporter son soutien aux transactions BTC-USD et sera géré par la Banque de développement du Salvador (Bandesal). M. Bukele est conscient que de nombreux commerçants chercheront probablement à convertir les paiements en BTC en fiat, en particulier dans les premières phases de son plan.

Un montant supplémentaire de 30 millions de dollars de prêts a été affecté à un projet dans le cadre duquel le gouvernement offrira aux utilisateurs de son nouveau portefeuille Bitcoin et de sa plateforme Chivo une prime de 30 dollars en BTC.

Le gouvernement va également dépenser 23,3 millions de dollars pour de nouveaux points de vente qui abriteront des distributeurs automatiques de cryptomonnaies.

Selon le site ElSalvador.com du journal El Diario de Hoy, la ministre de l'économie, María Luisa Hayém Brevé, a déclaré que le trésor public pourrait augmenter le montant alloué au fonds de 150 millions de dollars.

La ministre a ajouté :

"Nous avons plusieurs équipes dans le pays pour montrer à la population comment se servir du portefeuille Chivo. L’application a été développée de manière conviviale afin que tous les Salvadoriens puissent apprendre à l’utiliser sans difficulté."

Mais la résistance à l'adoption du BTC se poursuit. Le même journal a cité un certain nombre de députés de l'opposition qui se sont prononcés contre le projet de loi.

Les députés des deux principaux partis d'opposition, le FMLN et l'ARENA, se sont exprimés lors du débat qui a précédé le vote.

René Portillo Cuadra, de l'ARENA, a critiqué le gouvernement pour avoir financé l'adoption par une série de prêts qui, selon lui, devront finalement être payés par le contribuable.

Il a déclaré :

"Il y a quelque chose de louche dans cette affaire. Quelqu'un y gagnera, mais ce ne sera pas le peuple, ceux qui possèdent des entreprises. Le temps nous donnera raison."

Anabel Belloso, une députée du FMLN à l’origine d’une tentative infructueuse pour faire échouer le projet de loi au début de l'été, a qualifié la création de ce fonds comme "une des décisions les plus irresponsables que cette Assemblée ait jamais prises".

M. Belloso a affirmé que seule une "poignée" de personnes bénéficierait de cette mesure et que le plan d'adoption entraînerait une augmentation des "inégalités" dans le pays.

Par ailleurs, la plupart des parlementaires ont indiqué que les protestations  d'un nombre restreint de citoyens "âgés" opposés à l'idée de recevoir leurs pensions en BTC étaient l'affaire d'un "petit groupe d'individus", d'autant plus que cette idée avait été abandonnée par le gouvernement.

Mais Portillo Cuadra a affirmé que les opposants à l'adoption n'étaient pas des "personnes âgées mécontentes au coin", mais qu'il s'agit d'un sentiment partagé par "plus de 6 millions de Salvadoriens".

D'autres députés ont averti que le fait que Cuba se tourne également vers la cryptomonnaie était un signal d'alarme et que le Salvador ne devrait pas poursuivre le même type de politique qu'un paria économique comme Cuba.

Certains s'inquiètent toutefois que le plan d'adoption puisse conduire à l'exclusion financière. Le Salvador dépend du soutien du Fonds Monétaire International (FMI) et espère obtenir un nouveau prêt dans les semaines à venir. Mais selon l'International Financial Review, les obligations souveraines sont en chute libre depuis début juin, lorsque M. Bukele avait annoncé sa décision sur BTC.

L'annonce de l'adoption de la BTC a "alimenté les inquiétudes selon lesquelles elle pourrait compromettre un accord avec le FMI", écrit la revue.

En août, l'agence de notation Fitch Ratings a mis en garde contre les conséquences négatives potentielles de l'adoption du BTC par le Salvador pour ses institutions financières et son secteur des assurances. Selon l'agence, le pays devrait soit détenir des BTC et s'exposer à la volatilité au jour le jour, soit vendre immédiatement sur le marché tout BTC entrant, ce qui entraînerait d'autres coûts.

 

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: Comprendre Bitcoin en 2h et Investir dans Bitcoin.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

 

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR