Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Les FNB font face au problème de l’oeuf et la poule

Par Fredrik Vold
Les FNB font face au problème de l’oeuf et la poule 101
Chris Concannon. Source: a video screenshot.

Chris Concannon, le PDG du Chicago Board Options Exchange (CBOE), a expliqué qu’il y a encore des obstacles qui doivent être surmontés avant que la Securities and Exchange Commission (SEC) approuve les premiers fonds négociés en bourse (FNB) en bitcoins.

« Nous réglons peu à peu les problèmes pour qu’ils soient moins préoccupés, et à un certain point, ils seront confortables avec les FNB », a déclaré Concannon à Bloomberg.

En parlant des contrats à terme, Concannon a indiqué que le trading des contrats à terme en bitcoins est encore très bas comparé à des actifs beaucoup plus matures tels que l’or ou le pétrole. Un volume de trading insuffisant rend la SEC hésitante à approuver un FNB, même si l’introduction d’un FNB supporté par des contrats à terme augmenterait significativement le volume de trading des contrats à terme sous-jacents. « C’est le problème de l’œuf et la poule », a-t-il dit.

En juin dernier, le CBOE a déposé une demande pour un FNB au nom de la firme de finances VanEck. Il s’agit du seul FNB qui serait entièrement supporté par des bitcoins physiques au lieu de contrats à terme en bitcoins. Certains experts considèrent qu’une telle détention de bitcoins est la question cruciale au centre du débat sur les FNB. Pendant ce temps, neuf autres FNB supportés par des contrats à terme en bitcoins sont aussi en attente de décisions par la SEC.

Le fait que la proposition de FNB soit déposée par une institution financière qui fait office de vétéran telle que le CBOE et que les bitcoins seraient physiquement gardés dans ses réserves, a généré beaucoup d’excitation au sein de la communauté crypto concernant les perspectives d’avenir de ce FNB en particulier. Le patron du CBOE, cependant, a livré sa propre perspective du marché en disant :

« J’ai appris qu’il y a plus d’articles que de volume. C’est un peu choquant pour moi de voir toute l’attention que ce marché attire comparé à sa taille. La totalité du marché des cryptos ne représente qu’un cinquième de Apple ».

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles