Un ETF XRP dès 2025 d’après le CEO de Ripple

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

token-xrp-ripple

Bitcoin s’envole, dépassant les 70 000 dollars, alors que des flux de liquidités continuent d’arriver dans les ETF. Dans ce contexte, Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple, a déclaré « inévitable » la création d’un ETF XRP d’ici fin 2025.

« C’est inévitable »


Avant la dernière poussée du bitcoin, le directeur général de Ripple, développeur du XRP, a déclaré qu’il croit à un afflux d’ETF cryptos — y compris pour le XRP, le SOL et le ADA — est « inévitable ».

« Je pense que ce n’est qu’une question de temps, et c’est inévitable qu’il y aura un ETF XRP, il y aura un ETF Solana, il y aura un ETF Cardano, et c’est formidable », a déclaré Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, sur scène lors de la conférence crypto Consensus de Coindesk à Austin, Texas.

Le PDG de Ripple prévoit un ETF XRP d’ici 2025.

Pour lui, c’est simple : les ETFs BTC et ETH ne sont qu’un début : le marché financier traditionnel, voyant le potentiel de ces ETFs, devrait accueillir à bras ouverts de nouveaux ETF cryptos.

Cependant, selon Garlinghouse, la clarté réglementaire pour le Bitcoin, l’Ethereum, le XRP et les autres cryptomonnaies reste toujours le plus grand obstacle : « Obtenir une position réglementaire correcte aux États-Unis est absolument crucial. »

Ripple, ainsi que Coinbase et Grayscale, mènent une campagne de longue haleine pour convaincre la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis de mettre à jour son livre de règles réglementaires pour les cryptomonnaies.

« [C’est] une tragédie, car la position de la SEC est devenue un tel handicap politique, affectant même la course présidentielle », a déclaré Garlinghouse, en référence à la bataille présidentielle entre Trump et Biden ou la question crypto prend de plus en plus de place.

Et pour lui, l’approbation par la SEC d’un ETF spot Ethereum reflète la nouvelle énergie et l’enthousiasme qui résonnent sur les marchés d’investissement crypto.

Aux États-Unis, la crypto divise


Le PDG de Ripple a aussi souligné que l’intérêt croissant des figures politiques américaines pour les cryptos indiquait un changement important à l’égard des actifs numériques : que les candidats soient sincères ou pas, la question prend de plus en plus de la place, car elles intéressent le public :

« C’est un sujet qui passionne beaucoup de gens, et c’est excitant et enthousiasmant pour ceux qui sont pro-innovation, pro-technologies, et qui savent [que les cryptos] peuvent être utilisés de manière à protéger les consommateurs en même temps. »

« Je trouve fou que ce soit devenu une question partisane, mais je pense que les Républicains sont très stratégiques dans leur approche. Et je pense que cela devient une question électorale, ce qui est, selon moi, bénéfique pour l’industrie. Je pense que cela génère une certaine dynamique sur le marché », a estimé Garlinghouse.

Avec un ETF XRP à l’horizon et une réglementation en évolution, l’avenir du marché parait brillant.


Source : Forbes


Sur le même sujet :