Accueil ActualitésActualités Ethereum

Jusqu’où va aller l’augmentation du prix du gaz sur Ethereum ?

Par Tim Alper
Jusqu’où va aller l’augmentation du prix du gaz sur Ethereum ? 101
Source: Adobe/GoodIdeas

Le prix moyen des transactions sur Ethereum ne semble pas avoir de limite. Il est revenu juste en dessous de la barre des 5 dollars pour la première fois depuis qu'un bug a apparemment fait dérailler le projet de financement décentralisé (DeFi) Yam (le total des frais de gaz avait atteint la somme astronomique de 7,1 millions de dollars le 30 août).

Les chiffres gonflés par Yam ont vu le total des frais de gaz atteindre un pic de 8,6 millions de dollars le 13 août. Mais juste après qu'un bug eut effacé 90% de la capitalisation boursière de Yam en l'espace de quelques minutes, ces chiffres ont chuté jusqu'à 2,56 millions de dollars. Cette baisse semble avoir été de très courte durée bien que la croissance du yield farming ait continué et qu’on ait assisté à l'envolée des frais de gaz de l'ETH à partir du 27 août, selon les données de BitInfoCharts.

Yam a peut-être fait son temps, mais les applications de finance décentralisée (DeFi), qui fonctionnent le plus souvent sur le réseau Ethereum, semblent bien marcher.

Le lancement tant attendu d'Ethereum 2.0 n'arrivera pas assez tôt pour certains, qui espèrent que cet événement verra enfin les tarifs du gaz tomber à des niveaux plus raisonnables.

Lire aussi: Tout savoir sur le vote via la blockchain.

D'après un article du Daily Gwei signé Anthony Sassano, co-fondateur d'Etherhub et responsable du marketing produit chez SetProtocol, l'aide pourrait venir sous la forme de deux pistes prometteuses sur le réseau.

Sassano, qui fait référence à une série de messages sur Twitter de Tim Beiko, chef de produit chez ConsenSys, évoque deux clients d'Ethereum: Vulcanize's Geth fork et Besu.

Ces clients, note-t-il, "ont une implémentation construite pour Ethereum Improvement Proposal (EIP)-1559". La proposition, indique Sassano, "pourrait améliorer le marché des frais sur Ethereum et introduire un mécanisme de brûlage qui supprimerait un peu d'ETH à chaque transaction".

Toutefois, les experts affirment qu'un travail important doit encore être réalisé sur ces clients, l'EIP-1559 et d'autres solutions potentielles de l'ETH avant qu'une mise à niveau ne se concrétise.

Il a fait des prévisions,

"Si je devais donner une estimation de l'heure d'arrivée de EIP-1559, je dirais peut-être (gros peut-être) dans les six à douze prochains mois si nous pouvons rallier la communauté autour de la mise à niveau du réseau Ethereum".

L'expert a toutefois ajouté une mise en garde par écrit,

"Bien sûr, cette estimation n’est plus valable si de gros obstacles surgissent au cours des prochains mois”.

En ligne, les médias sociaux ont été inondés de commentateurs qui ont choisi de voir le côté léger des choses, certains affirmant, avec ironie, que l'augmentation des frais faisait partie d'un grand plan des fondateurs pour amener les propriétaires d'ETH à HODLER leurs jetons plutôt que de les encaisser ou de les échanger contre d'autres cryptos.

Et, bien sûr, les mèmes ne manquaient pas...

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________
“Of course, this ETA is moot if there are any big roadblocks that pop up over the next few months – please don’t hold me to this estimation!”
Online, social media was awash with commenters who chose to see the light side of developments, with some claiming, tongue-in-cheek, that climbing fees were part of a grand plan from founders to get ETH owners to HODL their tokens – rather than cash in or exchange for other coins.
And, of course, there was no shortage of memes…

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles