30 juin 2022 · 5 min read

Ethereum (ETH) est prêt à être utilisé par les entreprises, avec quelques précautions

Les auteurs d'un nouveau rapport affirment qu'Ethereum (ETH) est "prêt" à être utilisé dans le monde des affaires - avec toutefois "quelques mises en garde".

Le rapport a été compilé par l'Ethereum Enterprise Alliance (EEA) - une filiale de la Fondation Ethereum focaliée sur les entreprises. Ses auteurs affirment que si les "éléments nécessaires sont en place" pour "l'utilisation sûre et productive d'Ethereum en tant que plateforme commerciale", les éléments susmentionnés ne s'emboîtent pas encore "nécessairement de manière transparente."

Source: Adobe/sorapop

Dans un communiqué de presse, le directeur exécutif de l'EEA, Dan Burnett, a déclaré que "l'analyse et les exemples" de l'organisme démontrent qu’il est tout à fait possible d’utiliser cette technologie en tant que plateforme commerciale."

Les auteurs du rapport, qui ont fourni un certain nombre d'études de cas à l'appui, ont écrit qu'Ethereum était une plateforme qui a connu un important degré de maturation et qui est désormais une "couche de règlement éprouvée et importante au niveau mondial".

Un des points les plus important à garder à l'esprit pour les entreprises dans ce contexte est qu'Ethereum est un écosystème complet :

"Par rapport à ses premiers jours, il existe un riche assortiment de normes, d'outils, de fournisseurs et de plateformes vers lesquels les entreprises peuvent se tourner."

Outre le réseau principal, les chaînes latérales et les solutions de couche 2 (L2) contribuent à fournir la "durabilité, la performance et la confidentialité" auxquelles certaines entreprises aspireront probablement.

Bien qu'ils aient concédé que "l'environnement réglementaire des actifs numériques et de la technologie blockchain (par opposition aux cryptomonnaies)" soit encore loin d'être stable "à de nombreux égards", ils ont affirmé que cela "ne doit pas être considéré comme un obstacle." Ils ajoutent que "de nombreuses juridictions" voient désormais "le potentiel de la blockchain et la considèrent de manière favorable."

Cependant, si tous les ingrédients sont réunis, personne n'a encore réussi à les amalgamer de manière satisfaisante, indiquent les auteurs. Les critiques ont souvent affirmé qu'Ethereum souffrait de problèmes d'évolutivité.

Les auteurs ont admis que les solutions de mise à l'échelle et autres outils sont "relativement nouveaux, et comportent des risques associés à toute nouvelle technologie ou plateforme."

Ils ont également mentionné la question de l'interopérabilité, admettant que le monde "n'a pas encore vu la montée en puissance de suites complètes de développement et de déploiement que l'on trouve souvent dans les technologies plus matures et qui peuvent être utilisées pour lier de manière transparente toutes les pièces dans un tout".

Mais, selon eux, les développeurs sont conscients de ce problème. Les auteurs ont affirmé que la situation sur ce front "s'améliorerait avec le temps".

Ce qu'Ethereum peut offrir à ses utilisateurs, poursuivent les auteurs, c'est la flexibilité - sous la forme de multiples "options de configurations basées sur le type d'entreprise et les besoins."

Par exemple, ils expliquent que si le réseau principal Ethereum "obtient un score élevé en termes de convivialité et d'interopérabilité pour la tokenisation", les projets qui exigent des niveaux élevés de performance et de conformité réglementaire pourraient préférer travailler avec des solutions de couche 2 ou des chaînes latérales - ou même construire un réseau privé basé sur Ethereum.

Dans la sphère des paiements également, les auteurs affirment que s'éloigner du mainnet pourrait fournir des solutions pour les "cas d'utilisation à fort volume", notamment le commerce de détail, ou les industries "au sein desquelles la confidentialité et la conformité réglementaire sont des priorités élevées", comme le secteur des services financiers. Là encore, cela permettrait aux entreprises qui "s'appuient sur des L2 ou des sidechains de réduire les coûts de réseau et de gagner en évolutivité."

Ils écrivent :

"À ses débuts, Ethereum promettait de soutenir les entreprises et la collaboration décentralisés grâce, entre autres, à la tokenisation et aux contrats intelligents. Aujourd'hui, cette promesse est en train de devenir une réalité."

Ils ont également affirmé que les entreprises ne manquaient pas d'incitations à "explorer" les modèles commerciaux décentralisés basés sur Ethereum.

Ils ont estimé que la tokenisation et les contrats intelligents permettent aux actifs numériques d'être "représentés de manière unique et vérifiable." Les contrats intelligents signifient que "les accords concernant ces actifs numériques peuvent être programmés, validés et exécutés par des machines de manière plus rapide, plus précise et plus rentable que par des humains seuls.”, ce qui permettrait aux entreprises de réduire leurs frais généraux et de développer de nouveaux produits et services "rentables".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: