La fusion d'Ethereum (ETH) pourrait déclencher un regain d'intérêt pour le staking et séduire les acheteurs institutionnels

Ethereum est aux derniers stades des préparatifs pour passer d'un mécanisme de consensus de type "proof-of-work" (PoW) à un mécanisme de type "proof-of-stake" (PoS). Cet événement, appelé "fusion", devrait apporter plusieurs avantages pour l'Ether (ETH), le jeton natif de la blockchain Ethereum.

Source: Adobe/Dennis

Selon un article de Chainalysis, l'un de ces avantages est que la fusion pourrait susciter un regain d'intérêt pour le staking d'ETH. En effet, le staking d'ETH est déjà très populaire. Plus de 30 milliards d'USD en ETH sont placés en staking sur Ethereum 2, ce qui en fait la plus importante blockchain en termes de volume de staking, et ce, avant même le passage au PoS. 

Lorsque le PoS sera pleinement introduit, l’attractivité du staking devrait encore augmenter, car les utilisateurs de l'ensemble de l'écosystème Ethereum seront plus à l'aise pour abandonner la PoW et adopter la PoS, plus respectueuse de l'environnement. 

Par ailleurs, les mises à jour attendues après la fusion permettront aux utilisateurs de retirer leurs ETH à volonté au lieu de devoir verrouiller leurs actifs. Ceci, en plus d'un rendement annuel attendu de 10-15%, signifiera plus de liquidité pour les stakers. 

Ces perspectives, notamment la réduction de l'impact climatique et le retour sur investissement anticipé du staking, devraient également attirer les investisseurs institutionnels selon le fournisseur de services d'analyse blockchain. Les données on-chain indiquent déjà que les acheteurs institutionnels (portefeuilles ayant placé plus d'un million de dollars d'ETH) ont augmenté de façon régulière. 

"Outre l’augmentation du staking dans son ensemble (...) il faudra surveiller avec attention l’activité des investisseurs institutionnels", indique le rapport.

Des risques subsistent pour l'Ether après la fusion 

Malgré ces avantages, la communauté crypto se méfie également des risques que la fusion pourrait faire courir à l'ETH. La possibilité d'une rébellion des mineurs qui pourrait conduire à une scission de la blockchain, ainsi que le fait que les dApps (applications décentralisées) détenant plus de 50 milliards de dollars de fonds pourraient être en danger si la fusion se passe mal sont quelques-uns des risques qui ont été évoqués.

Cependant, Joe Lubin, cofondateur d'Ethereum et fondateur de la société de blockchain Consensys, a minimisé ces risques. S'adressant au Time, Lubin a déclaré que même si un "hard fork" se produit, il ne sera que temporaire et qu'il s'attend à ce que la mise à niveau se déroule sans difficulté. 

"Je pense qu'un fork temporaire est probable… parce que les opportunistes sont nombreux. Mais je ne peux pas imaginer vouloir construire quoi que ce soit, ou engager quoi que ce soit de significatif, sur une chaîne où de nombreux éléments sont fondamentalement cassés et abandonnés", a déclaré Lubin au magazine.

La fusion, qui a démarré avec la mise à niveau de Bellatrix, devrait être entièrement achevée entre le 13 et le 15 septembre 2022.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: