Accueil ActualitésActualités Bitcoin

La police européenne veut des mesures KYC plus sévères pour l'industrie de la crypto

Par Jarosław Adamowski
La police européenne veut des mesures KYC plus sévères pour l'industrie de la crypto 101
Source: iStock/Sjo

Europol, l'agence de coopération policière de l'UE, a appelé les États membres à faire pression sur les entreprises cryptos pour qu'elles appliquent des politiques plus strictes en matière de connaissance du client (KYC). L'organisation souhaite également que les échanges avec les régulateurs soient plus nombreux afin de lutter contre ce qu'elle estime être une vague de criminalité croissante basée sur les cryptomonnaies et les portefeuilles orientés vers la vie privée.

Dans son rapport sur l'évaluation de la menace que représente le crime organisé sur Internet, publié le 5 octobre, Europol affirme que le dark web dépend de plus en plus des services de courrier électronique cryptés, des crypto-actifs renforçant la protection de la vie privée et des bulletproof hosting (BPH), ce qui pose un problème grandissant aux services de police du monde entier.

Cependant, l'agence a exprimé une position positive quant à la manière dont les sociétés cryptos européennes ont tenté d'endiguer le blanchiment des produits illégaux, parlant d'un "effort massif" de la part de l'industrie.

Les auteurs du rapport ont écrit

"L'industrie [de la cryptographie] et les bourses, en particulier, ont continué à renforcer leurs mesures KYC, soit par leurs efforts croissants pour identifier les clients malhonnêtes, soit par un ensemble croissant de législations affectant l'industrie".

Cependant, Europol a affirmé que ce qui précède n'était pas vrai pour tous les échanges cryptos, qui, selon lui, "diffèrent encore dans la mesure où ils traitent la question et le niveau d'assistance qu'ils fournissent aux enquêteurs".

Europol a déclaré qu'il mène actuellement la première enquête internationale de police au monde à se concentrer sur la coopération avec les principaux échanges cryptos et les services de paiement dans le cadre d'une tentative d'évaluation des niveaux de conformité des acteurs du secteur crypto.

Les auteurs ont ajouté,

"Les crypto-actifs continuent de faciliter les paiements pour diverses formes de cybercriminalité, à mesure que les cryptos et les services de crypto-paiement axés sur la vie privée évoluent. Sur le dark web, il y a eu "une augmentation de l'utilisation des cryptos et l'émergence de concepts comme "coinjoin", comme Wasabi et Samourai".

Lire aussi: John McAfee a été arrêté en Espagne pour évasion fiscale et risque la prison.

Parmi les autres défis qui entravent les enquêtes des forces de police européennes liées à la crypto, on peut citer les suivants, selon Europol :

  • des services de mélange centralisés et décentralisés
  • le commerce clandestin de gré à gré (OTC)
  • l'utilisation des cryptos “vie privée”
  • les services imbriqués, dans lesquels les échanges sont incorporés dans des portefeuilles ou d'autres services
  • des échanges décentralisés

_________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles