23 mai 2022 · 3 min read

Le fils de Christine Lagarde choisit d'investir dans les cryptomonnaies en dépit des avertissements de sa mère

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a une nouvelle fois déclaré que les crypto-actifs devraient être réglementés et ne valent rien, tout en admettant que son fils est un investisseur crypto.

Christine Lagarde. Source: FMI

Mme Lagarde s'exprimait lors d'un épisode du long talk-show télévisé néerlandais "College Tour", diffusé dimanche. Dans cette émission, un invité de marque répond aux questions d'un public composé d’étudiants.

Au cours de l'émission, l'intervieweur a demandé aux participants si l'un d'entre eux avait perdu de l'argent dans de récents investissements en cryptomonnaies suite à la dernière chute des prix.

Un étudiant a répondu qu'il avait perdu environ 7 420 dollars dans un investissement en Cardano (ADA), ce à quoi Mme Lagarde a répondu : 

"Ça fait mal".

Selon De Telegraaf et Bloomberg, la première responsable de la BCE a également déclaré :

"Ce qui m'inquiète avec la crypto, c'est que certaines personnes ne réalisent pas qu'ils peuvent tout perdre en investissant dedans. Je m'inquiète des personnes qui supposent que [les investissements cryptos] seront rentables, qui ne connaissent pas les risques, qui vont tout perdre et qui seront très déçues. C'est pourquoi je pense que cela devrait être réglementé."

Mais ces déclarations prudentes de Mme Lagarde ont été suivies d’une révélation intéressante, car la directrice de la BCE a déclaré qu'elle "surveillait" effectivement le sort de la crypto "très attentivement" - car son fils a choisi d’ignorer ses conseils et a investi dans certains jetons, ajoutant :

"Il est libre de ses choix".

Mme Lagarde a toutefois nié posséder elle-même des jetons, expliquant qu'elle voulait "pratiquer ce que je prêche".

Elle a ensuite développé que son "évaluation très humble" est que la crypto ne "vaut rien", n'est "basée sur rien", et a ajouté :

"Il n'y a pas d'actif sous-jacent pour agir comme une ancre de sécurité".

Elle a ensuite évoqué les plans de l'UE pour lancer une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) pour le bloc économique - un euro numérique. La nouvelle pièce de la BCE, a-t-elle affirmé, serait "très différente de beaucoup de ces choses".

Mme Lagarde avait déjà demandé que le Bitcoin (BTC) soit réglementé. En 2021, elle avait qualifié le BTC d'"actif hautement spéculatif, qui a joué un rôle dans des affaires et des activités de blanchiment d'argent  totalement répréhensibles."

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: