Accueil Actualités

Même la Fed aux États-Unis n'est pas satisfaite des systèmes de paiements actuels

Par Fredrik Vold
Même la Fed aux États-Unis n'est pas satisfaite des systèmes de paiements actuels 101
Jerome Powell. Source: Capture d'écran, Youtube, NBC News

Alors que Bitcoin et d’autres projets de cryptomonnaies obligent déjà les opérateurs bancaires à travailler plus efficacement, la Réserve fédérale, la banque centrale des États-Unis, envisage «sérieusement» de développer un nouveau système de paiement plus rapide à usage domestique aux États-Unis, selon une lettre du président de la Fed, Jerome Powell, aux sénateurs.

Dans cette lettre, qui avait été obtenue par Politico, Powell affirmait que la Fed était "particulièrement bien placée" pour mettre en place un nouveau système national, étant donné les relations existantes entre la banque centrale et plus de 10 000 banques commerciales.

Toutefois, l'un des principaux défis auxquels la Fed est confrontée est qu'un certain nombre des plus grandes banques du pays ont déjà investi plus d'un milliard de dollars US dans le développement de leur propre système de paiement amélioré, pour le moment connu sous le nom de Clearing House Payments Co. Si la Fed va de l’avant avec ses plans, cela signifierait que l'effort déjà entrepris par les banques privées n’aurait servi à rien.

Déjà, plusieurs banques luttent contre la Fed, auxquelles se sont ralliés des législateurs, notamment les sénateurs démocrates Elizabeth Warren et Chris Van Hollen, a annoncé Politico.

Cependant, selon Powell, les réactions du public ont été "extrêmement favorables" aux projets d'un nouveau système de paiement national dirigé par une banque centrale.

"Nous n'avons pas pris de décision à ce sujet, mais nous l'examinons avec attention et je m'attends à ce que nous prenions une décision prochainement", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur la dernière réduction des taux d'intérêt de la Fed.

En juillet, Powell a déclaré que "presque personne n'utilise Bitcoin pour les paiements", car il s'agit "d'une réserve de valeur, d'une réserve spéculative de valeur, comme l'or".

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles