Accueil Actualités

La Chine dépasse les États-Unis sur le plan de l’innovation technologique

Par Tim Alper
La Chine dépasse les États-Unis sur le plan de l’innovation technologique 101
Source: iStock/Phototreat

Le responsable d’une agence de sécurité du gouvernement américain a déclaré que la Chine avait dépassé les États-Unis en ce qui concerne la technologie des cryptomonnaies et a averti que son pays pourrait faire face à des risques pour la sécurité s’il continuait à fuir les dépenses publiques consacrées à l’innovation.

Dans une interview avec le Wall Street Journal, Mike Brown, directeur de l’Unité d’innovation de la défense du Pentagone, a identifié 16 catégories de technologies, dont la cryptomonnaie, où la Chine devance actuellement les États-Unis.

À l'inverse, il n'a identifié que cinq catégories informatiques principales pour lesquelles les États-Unis sont maintenant en tête par rapport à la Chine, ce qui inclut l'IA.

La Chine dépasse les États-Unis sur le plan de l’innovation technologique 102
Source: montage / capture d'écran

Brown a cité la U.S.-China Economic and Security Review Commission comme source de données étayant son affirmation selon laquelle la Chine avait une longueur d'avance sur les États-Unis dans les cryptomonnaies et d'autres secteurs, notamment le commerce électronique, la technologie de reconnaissance faciale, les téléphones mobiles et la 5G.

Il a déclaré,

"L’économie chinoise a dépassé celle de l’Union soviétique à son apogée. Une grande économie donne à son gouvernement la capacité d’investir dans les nouvelles technologies.”

Il a ajouté que Pékin accordait clairement la priorité au progrès technologique en tant que stratégie politique visant à maintenir le parti communiste au pouvoir.

Il a accusé la Chine de "tenter agressivement de voler de la technologie" et de "la rendre chinoise". Il a cité des chiffres du ministère de la Justice qui montrent que la Chine est impliquée dans 90% des cas d'espionnage industriel rapportés aux États-Unis.

Brown a déclaré que les dirigeants de Beijing "veulent développer une base [technologique] afin de ne pas avoir besoin d'aller à l'extérieur."

Et il a accusé les administrations américaines successives de ne pas avoir investi dans les technologies de l'information, un facteur susceptible de compromettre la sécurité nationale.

"Le secteur privé ne prendra pas le risque d’investir dans des technologies à long terme dont le rendement est incertain - c’est le rôle du gouvernement. Depuis les années 1960, la R&D financée par le gouvernement a diminué […] Nous avons besoin d'investissements à long terme dans les technologies où nous devons être un leader mondial pour générer la prospérité économique, car c'est ce qui garantit la sécurité nationale.”

Les commentaires de Brown font suite à des affirmations du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, qui a déclaré hier à l’audience qui avait lieu au Congrès américain

"J'espère que nous pourrons parler des risques qui existent à ne pas innover. Alors que nous débattons de ces questions, le reste du monde n’attend pas.”

"La Chine va rapidement lancer des idées similaires dans les mois à venir. Libra sera principalement soutenue par des dollars. Je pense que cela renforcera le leadership financier des États-Unis ainsi que nos valeurs démocratiques et notre surveillance dans le monde. Si les États-Unis n'innovent pas, notre leadership financier n'est pas garanti", a ajouté le PDG.

Lire aussi: Mark Zuckerberg se contredit dans son témoignage.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles