Accueil ActualitésActualités Altcoin

Facebook et Libra en attente de deux audiences du Parlement américain

Par Tim Alper
Facebook et Libra en attente de deux audiences du Parlement américain 101
Source: iStockPhoto/krblokhin

Les législateurs américains s’intéressent à Facebook et à son projet Libra, le Congrès à convoqué la société de Mark Zuckerberg le 17 juillet 2019 pour une audience.

Selon un communiqué de presse officiel, la présidente du comité des services financiers de la Chambre, Maxine Waters, a convoqué une séance plénière intitulée «Examen de la cryptomonnaie proposée par Facebook et son impact sur les consommateurs, les investisseurs et le système financier américain».

L’audience aura lieu le 17 juillet à 10 heures, juste 24 heures après l’audience de Facebook devant le Sénat américain - avec des dizaines de parlementaires qui semblent vouloir que Facebook arrête Libra.

Waters critique de façon virulente Libra depuis que Facebook a annoncé sa cryptomonnaie, et la réunion plénière du comité pourrait constituer un environnement hostile pour le réseau social.

La semaine dernière, Waters avait demandé à Facebook de mettre sur pause Libra et avait déclaré “qu’il fallait sérieusement s’intéresser aux questions relatives à la confidentialité et à la sécurité nationale, aux questions de cybersécurité et aux risques commerciaux liés aux cryptomonnaies”.

Patrick McHenry, membre du comité et membre du congrès, a précédemment convoqué une audience et a déclaré: “De nombreuses questions restent en suspens quant à la portée et à l’ampleur du projet [Libra] et à la manière dont il se conformera à notre cadre de réglementation financière mondiale.

Il est peu probable que le Comité des banques du Sénat composé de 25 membres soit beaucoup plus tendre avec Facebook lors de son audience du 16 juillet. Le sénateur de l'Ohio Sherrod Brown, commandant adjoint du comité, a mis en garde sur le danger que Facebook puisse potentiellement exploiter "une nouvelle cryptomonnaie risquée sur un compte bancaire suisse".

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles