Accueil ActualitésActualités Altcoin

Facebook travaillerait sur un stablecoin pour WhatsApp

Par Tim Alper
Facebook travaillerait sur un stablecoin pour WhatsApp 101
Source: iStock/Sjo

Facebook et la technologie blockchain, c’est une chose qui a l’air d’avoir commencé sérieusement. Selon des initiés du secteur la société développerait un stablecoin qui permettra à WhatsApp, une application de messagerie, de transférer de l’argent sur la plateforme.

Selon Bloomberg, "des personnes au courant" ont confirmé que Facebook "travaillait sur la stratégie, y compris sur la question de comment conserver les actifs ou des devises qui seraient gardées pour assurer la valeur du stablecoin". Facebook commencerait “par le marché des envois de fonds en Inde".

Facebook a activement poursuivi ses objectifs commerciaux liés à la blockchain au cours des derniers mois, après avoir nommé David Marcus, son ancien vice-président en charge des produits de messagerie, à la tête du nouveau département blockchain. Marcus est également membre du conseil d'administration de l’exchange Coinbase et l’ancien président de PayPal.

Facebook a semblé réticent à confirmer ou infirmer ses ambitions concernant le stablecoin et ses autres développements blockchain. L’entreprise a publié une déclaration: “Comme beaucoup d'autres sociétés, Facebook explore des moyens de tirer parti de la technologie de la blockchain. Cette nouvelle petite équipe explore de nombreuses applications différentes”.

L’Inde est actuellement engagée depuis deux ans dans le cadre de l’ambitieuse campagne de démonétisation “Cashless India” du Premier ministre Narendra Modi. Le gouvernement cherche à encourager les transactions sans argent physique et, selon les données de la Reserve Bank of India (banque centrale), cette campagne ne manque pas de succès sur de nombreux fronts: des transactions bancaires mobiles d'une valeur de 6,8 millions USD ont notamment été traitées en septembre, un chiffre record.

Le service de messagerie mobile WhatsApp, jouit quant à lui d'une énorme popularité en Inde, où il compte plus de 200 millions d'utilisateurs. WhatsApp India a récemment confirmé qu'Abhijit Bose, cofondateur et PDG du service de paiement numérique Ezetap , prendrait la tête de la société au début de l'année prochaine.

Selon les spéculations, trois scénarios sont possibles quant à ce que Facebook est en train de préparer:

  • Un portefeuille crypto avec un “FaceCoin” pour payer les biens et services des marchands partenaires ou des publicités Facebook, ce qui réduirait considérablement les coûts de telles transactions en évitant les frais de transaction par carte de crédit.
  • La possibilité d’envoyer des cryptomonnaies à des amis pour partager des factures et d'autres dépenses, plutôt que d'imposer aux utilisateurs de connecter une carte de crédit ou de débit à Messenger, comme c'est le cas aujourd'hui.
  • Utiliser la technologie blockchain pour des raisons de sécurité et de vérification de l'identité, avec une interface utilisateur améliorée par rapport aux problèmes liés à l'utilisation d'autres applications décentralisées (dApps) aujourd'hui.

Dans un article sur trois façons possibles de détruire Bitcoin, TechnologyReview ce printemps a émis l'hypothèse que si Facebook décidait de disposer de sa propre cryptomonnaie, il n'aurait même pas besoin de créer une nouvelle crypto: il pourrait simplement faire un fork de Bitcoin et faire une version d'entreprise et en prendre le contrôle. Une fois que les 2,2 milliards d'utilisateurs auraient accédé au Bitcoin via la plateforme de Facebook, l’idée de le “saisir” et le “centraliser” pourrait être l’étape suivante.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles