. 2 min read

Ce faux trader a été condamné à payer plus de 50 millions de dollars pour une arnaque crypto

Michael Ackerman, un homme originaire de l’Ohio, a été condamné par la justice américaine à payer une amende de plus de 50 millions de dollars pour une fraude massive liée à la cryptomonnaie. 

Le verdict du tribunal

Le tribunal du district sud de New York a ordonné à Michael Ackerman de payer une amende de 54 millions de dollars pour avoir orchestré une fraude à la cryptomonnaie de plusieurs millions de dollars. En plus de cette amende, Ackerman a été interdit de toute activité de trading sur les marchés régulés par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et de s’enregistrer auprès de l’agence.

Les détails de la fraude

Ackerman a été accusé d’avoir mis en place un système frauduleux qui a sollicité et détourné des fonds pour prétendument trader des actifs numériques. Pour attirer des clients potentiels, Ackerman a prétendu à tort qu’il tradait des actifs numériques et réalisait des rendements mensuels d’environ 15%. Pour dissimuler la fraude, il a fourni à ses clients des relevés comptables falsifiés, des bulletins d’information contenant de faux rendements de trading et des captures d’écran fictives du montant d’argent sous gestion.

Les victimes de la fraude

Plus de 150 personnes et entités ont déposé au moins 33 millions de dollars auprès de lui. Cependant, moins de 10 millions de dollars ont été utilisés pour trader des actifs numériques et les fonds restants ont été détournés à des fins personnelles ou pour prolonger le système de trading frauduleux. 

Les conséquences pour Ackerman

Outre l’interdiction de trading, Ackerman a été condamné à payer 27 millions de dollars en restitution aux victimes ainsi qu’une amende civile de 27 millions de dollars. Ces conséquences financières et juridiques sont un rappel fort de l’importance de la régulation et de la transparence dans le secteur des cryptomonnaies.

L’affaire Ackerman souligne l’importance de la régulation dans le secteur des cryptomonnaies. Alors que ces actifs numériques gagnent en popularité, il est crucial que les investisseurs soient protégés contre de telles fraudes. Cette décision de justice est un pas dans la bonne direction pour assurer la confiance dans ce secteur en pleine croissance. Il est impératif que les régulateurs et les acteurs de l’industrie travaillent ensemble pour prévenir de tels incidents à l’avenir et garantir l’intégrité du marché des cryptomonnaies.

Source : CFTC