Le FBI saisit près de 2 millions de dollars d’actifs crypto en trois mois

Siméon Allegaert
| 2 min de lecture

Un document officiel récemment publié par le Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis a révélé que l’organisme chargé de l’application de la loi a saisi des actifs numériques pour une valeur d’environ 1,7 million de dollars entre mars et mai 2023.

États-Unis : une saisie record de près de 2 millions de dollars en crypto-actifs par le FBI

Selon ce rapport, le FBI a saisi 147 000 dollars en Bitcoin (BTC), 800 000 dollars en Ether (ETH), 307 000 dollars en Tether (USDT), 469 000 dollars en Dai (DAI) et pour finir, 20 000 dollars en Monero (XMR). Les crypto-actifs mentionnés précédemment ont été confisqués à partir de différentes sources, y compris des portefeuilles situés sur la plateforme de trading Binance.

Source : FBI

Dans le district oriental de Virginie, le FBI a confisqué un total de 428,5 ETH, soit l’équivalent d’un peu moins de 800 000 dollars au moment de la rédaction de cet article, ce qui représente la plus grande quantité saisie sur la période visée. Le FBI a également souligné que ces saisies d’actifs étaient la conséquence de diverses violations des réglementations fédérales. À ce propos, le rapport déclare :

« Le Federal Bureau of Investigation (FBI) notifie que les biens énumérés ci-dessous ont été saisis en vue d’une confiscation pour violation de la loi fédérale. »

Outre les cryptomonnaies, le FBI a également énuméré la saisie de divers articles, notamment des dollars américains provenant de comptes bancaires, des voitures de sport, des sacs de luxe, des vêtements et des chaussures.

Une augmentation des tentatives d’escroqueries au sein du secteur crypto

Dans le même temps, le FBI n’a cessé de rappeler à la communauté qui gravite au sein de l’écosystème crypto qu’il existe une multitude d’escrocs se faisant passer pour des personnes légitimes dans le domaine des jetons non fongibles (NFT). Le 6 août, le FBI a mis en garde contre les pirates informatiques qui profitent des victimes en créant un sentiment d’urgence et en les conduisant vers de faux sites web afin de voler leurs actifs numériques. 

Outre les escroqueries par phishing et le détournement des comptes sur les réseaux sociaux, le FBI a également mis en garde contre les fausses offres d’emploi qui sont en forte augmentation pour le domaine crypto depuis le début de l’année 2023. 

Dans l’actualité récente, le FBI a effectué une perquisition au domicile de Jesse Powell, le fondateur de la célèbre plateforme d’échange Kraken, à Los Angeles. Au cours de cette opération, un grand nombre d’appareils électroniques auraient été saisis. 

Il apparait comme important de préciser que cette enquête fait suite à une amende de 30 millions de dollars infligée par la Securities and Exchange Commission (SEC) à Kraken dans le courant du mois de février. De plus, cette dernière s’inscrit dans un contexte plus large de surveillance accrue des entreprises du secteur crypto aux États-Unis.

Source : Cointelegraph