. 6 min read

Fight Out lève 5,4 millions de dollars et multiplie les partenariats avec des athlètes professionnels

Le manque de clarté des réglementations gouvernementales dans le secteur crypto se traduit malheureusement par une prolifération des escroqueries. Ainsi, les investisseurs doivent rester sur leurs gardes. Au début du mois de février, le journaliste d’investigation Coffeezilla a révélé que Dillon Danis, un champion de MMA très controversé, avait fait la promotion de faux projets NFT.

En effet, Coffeezilla a financé Danis à hauteur de 1 000 dollars pour promouvoir un faux projet NFT, cela afin de voir s’il ferait preuve de discernement et s’il vérifierait la véracité du projet.

Ce dernier n’a pas indiqué à ses abonnés qu’il relayait une publicité rémunérée et a même publié une copie contenant en toutes lettres le mot “SCAM” (arnaque en français).

En suivant le lien pour générer les faux NFTs, les utilisateurs accèdent en réalité à une page web présentant une liste de tous les faux projets NFT que Danis a promus auprès de ses abonnés.

Les investisseurs opérant dans le secteur des cryptomonnaies doivent faire preuve d’une grande prudence. Le simple fait qu’une célébrité fasse la promotion d’un projet ne signifie pas que celui-ci a une quelconque véracité.

Il faut donc espérer qu’un nombre très limité de personnes suivant Dannis aient été flouées par ses promotions successives. Si des amateurs de MMA ou des passionnés de fitness veulent découvrir un projet crypto parfaitement légitime, alors ils ont tout intérêt à se pencher sur le cas de Fight Out.

Fight Out est une nouvelle plateforme de fitness Web3 qui a pour ambition de révolutionner la niche crypto du Move-to-Earn (M2E) et plus largement l’industrie du fitness dans son ensemble. Cela en devenant la première plateforme à récompenser financièrement ses utilisateurs en fonction de leurs performances sportives.

Alors que les plateformes M2E existantes, telles que STEPN et Sweatcoin, se limitent à récompenser les utilisateurs pour leur nombre de pas effectués, Fight Out récompensera ses utilisateurs pour une large gamme d’exercices, incluant les séances d’entraînement en salle de sport.

La start-up Web3 spécialisée dans dans le domaine du fitness espère que la perspective d’une récompense financière pour la pratique d’une activité physique aidera les utilisateurs à adopter un mode de vie plus sain.

En outre, les utilisateurs de Fight Out auront la possibilité de créer leurs propres avatars, qu’ils pourront habiller avec des articles NFT tels que des vêtements de sport. Bien entendu, il s’agit de véritables NFT, et non pas des faux comme ceux promus par des individus tels que Dillon Dannis.

En utilisant leurs avatars, les utilisateurs de Fight Out pourront interagir, socialiser et participer à des compétitions spéciales dans le monde réel et au sein d’un métavers dynamique axé sur la remise en forme.

Cliquez ici pour consulter le site officiel de Fight Out

Participez à la prévente de Fight Out dès maintenant

Pour financer le développement de sa plateforme de fitness, Fight Out organise actuellement une prévente du FGHT, son jeton natif qui sera utilisé pour alimenter son écosystème Web3. Grâce à un engouement important de la part des investisseurs, la prévente de Fight Out a déjà levé 5,42 millions de dollars et est classée par l’équipe Industry Talk de Cryptonews.com comme l’une des préventes les plus intéressantes de l’année 2023.

Comme indiqué sur le site web de Fight Out, le prix des jetons FGHT est actuellement fixé à 0,02850 USDT, mais ce prix augmente graduellement tous les 7 jours jusqu’à atteindre le prix maximum de 0,0333 USDT le 15 mars prochain. Il est par ailleurs prévu que la prévente prenne fin à la date du 31 mars.

Néanmoins, la prévente pourrait se terminer avant cette échéance si les ventes de jetons FGHT se poursuivent au rythme actuel. Fight Out a en effet fixé un plafond de 15 millions de dollars dans le cadre de sa prévente. Certains analystes du secteur crypto ont déclaré que le prix du FGHT pourrait très fortement grimper lors de son listing sur les plateformes d’échange en avril. Selon Jacob Crypto Bury, Fight Out pourrait même voir sa valorisation multipliée par 10, comme il l’a expliqué dans une vidéo récente.

Cliquez ici pour consulter le site officiel de Fight Out

Les investisseurs devraient aussi noter que Fight Out organise un concours à hauteur de 250 000 dollars et propose un généreux système de bonus pouvant aller jusqu’à 50 % en fonction de la quantité de jetons FGHT achetée par les investisseurs et de la durée de blocage sélectionnée par ces derniers. 

Comment fonctionne Fight Out ?

Au centre de l’écosystème de Fight Out se trouvera son application pour smartphone qui, selon le white paper du projet, devrait être lancée au second trimestre de l’année 2023. L’application Fight Out utilisera la technologie des smartphones pour mesurer et suivre les performances physiques des utilisateurs.

Le FGHT est un jeton ERC-20 basé sur la blockchain Ethereum et servira à alimenter l’écosystème du projet Fight Out. Les utilisateurs seront récompensés sous la forme de jetons FGHT. De la même manière, ces derniers paieront pour participer aux compétitions et aux tournois spéciaux avec ces jetons. De plus, le FGHT pourra également être utilisé pour faire des paris sportifs au sein de la plateforme.

Fight Out fonctionnera sur la base d’un abonnement et les utilisateurs qui paieront avec FGHT bénéficieront d’une réduction de 25 %. Par ailleurs, lorsque les utilisateurs achèteront des REPS, la monnaie in-app hors chaîne de l’application Fight Out, ils bénéficieront d’une réduction supplémentaire de 25 %.

Le jeton REPS de Fight Out sera utilisé pour acheter des biens et des services disponibles dans l’application Fight Out, comme des séances privées avec des coachs personnels ou des produits numériques pour leurs avatars.

Contrairement à ses concurrents comme Sweatcoin et STEPN, Fight Out ne nécessite pas l’achat de NFTs couteux pour participer.

Le programme d’ambassadeurs est un autre point fort de la plateforme. Le projet vise à multiplier les partenariats avec des athlètes professionnels venant à la fois du monde des sports de combat, mais aussi des autres disciplines sportives. 

Ces athlètes feront la promotion de la plateforme et pourront interagir avec les utilisateurs du projet via le métavers de Fight Out, cela en plus de proposer des séances d’entrainement personnalisées comme nous l’avons précédemment mentionné. À noter que Fight Out a déjà conclu un partenariat avec la championne de boxe Savannah Marshall.

Cliquez ici pour consulter le site officiel de Fight Out

Avertissement : La section “Industry Talk” présente les points de vue des acteurs du secteur de la crypto et ne fait pas partie du contenu éditorial de Cryptonews.com.