Fight Out vient de lever 3,5 millions de dollars : la tendance du secteur “Move to Earn” se confirme

Tom Sheen
| 3 min de lecture

Fight Out, un projet de crypto-monnaie dont le potentiel est élevé, a dépassé la barre des 3,5 millions de dollars en prévente.

Compte tenu de l’augmentation du prix du token FGHT toutes les 12 heures, les investisseurs continuent d’affluer vers la prévente pour se procurer ces tokens au meilleur prix.

Au moment de la rédaction de cet article, le prix de $FGHT était fixé à $0.1764. Il passera à $0.0333 à la fin de la prévente, qui aura lieu le 31 mars 2023, ce qui représente une augmentation de 89 %.

De plus, lors de la prévente, les investisseurs peuvent gagner jusqu’à 50 % de jetons supplémentaires. Ce gain est fonction de la taille de leur achat et de la durée pendant laquelle ils choisissent de bloquer ces jetons.

Pour plus d’informations, lisez notre guide complet pour savoir comment acheter des jetons FGHT lors de la prévente.

 

Fight Out a pour ambition de transformer le secteur du fitness

Fight Out est en train de développer une application “move to earn” révolutionnaire qui devrait transformer le secteur du fitness.

Contrairement aux autres projets du secteur qui vise uniquement le comptage des pas, Fight Out utilisera une technologie intelligente pour mesurer les mouvements, les efforts, le sommeil et l’alimentation. Cela permettra de créer un avatar numérique de fitness et de personnaliser les programmes d’entraînement de ses utilisateurs.

De plus, pour obtenir des récompenses, il n’est pas nécessaire d’acheter de NFT supplémentaires qui vous coûteront un bras. En effet, Fight Out offre à ses utilisateurs des REPS (un deuxième jeton hors chaîne) lorsqu’ils effectuent des séances d’entraînement à la maison ou à la salle de sport. De plus, ces REPS peuvent également être obtenus en participant à des défis contre d’autres utilisateurs.

Ainsi, une fois en possession de ces REPS, vous pouvez les utiliser pour obtenir des réductions sur les abonnements aux applications et les adhésions aux salles de sport. En outre, les REPS permettent de réserver des entraîneurs personnels ou d’acheter des équipements et des vêtements.

Fight Out, qui est le fruit d’une équipe entièrement contrôlée et vérifiée par KYC, ouvrira par ailleurs des salles de sport réelles dans des villes clés du monde entier afin de servir de centres communautaires. Les premiers emplacements de ces salles de sport ont déjà été repérés et leur ouverture est prévue pour la fin 2023.

De plus, un certain nombre d’athlètes de classe mondiale ont rejoint le projet. Il s’agit notamment de deux combattants de l’UFC et d’un récent champion du monde de boxe. La mission de ces athlètes est d’agir en tant qu’ambassadeurs du projet.

Dès lors, ils aideront à commercialiser le projet et fourniront également du contenu exclusif aux utilisateurs.

Lors d’un récent AMA (que l’on peut écouter dans le Tweet ci-dessous), il a été révélé que cinq autres athlètes “de haut niveau” sont sur le point de rejoindre le projet.

En début de semaine, Fight Out a révélé que la plateforme d’échange de crypto BKEX, basée à Hong Kong, se chargera du listing de son jeton. Cette plateforme s’ajoute à LBank et BitForex, qui ont déjà confirmé le listing du token $FIGHT.

Outre les 250 000 dollars de jetons FGHT à gagner, le projet a alloué 30 % des jetons à la prévente, 15 % aux bonus et 5 % destinés à la liquidité de la plateforme. Les 50 % de jetons restants seront débloqués sur cinq ans.

Notons aussi que la plateforme Certik a audité le contrat intelligent du jeton FGHT. Les investisseurs qui sont intéressés par la prévente devraient au préalable lire le livre blanc du projet et rejoindre par la suite le canal Telegram de Fight Out pour obtenir les dernières nouvelles sur le projet.



Avertissement : La section “Industry Talk” présente les points de vue des acteurs du secteur de la crypto-monnaie et ne fait pas partie du contenu éditorial de Cryptonews.com.