Le fondateur de Celsius a été arrêté, les régulateurs américains portent plainte contre la société

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Le fondateur de Celsius a été arrêté, les régulateurs américains portent plainte contre la société

Les autorités américaines ont récemment procédé à l’arrestation d’Alex Mashinsky, l’ancien PDG de Celsius, une plateforme de prêt crypto en faillite. Cette arrestation fait suite aux accusations de fraude portées par le Département de la Justice (DOJ), la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

Les régulateurs américains reprochent à Mashinsky d’avoir orchestré une vaste fraude, trompant ainsi les clients de Celsius pendant de nombreuses années.

Arrestation du fondateur de Celsius : Accusations de manipulation et de tromperie

Ce jeudi matin, Alex Mashinsky, fondateur de Celsius, a été arrêté à la suite d’une enquête menée par le département de la Justice des États-Unis, selon des informations de Bloomberg. Le département de la Justice accuse Mashinsky d’avoir mis en place un stratagème visant à escroquer les clients de Celsius.

Mashinsky est accusé d’avoir orchestré un stratagème de plusieurs années visant à tromper les clients de Celsius en manipulant la valeur marchande de l’entreprise et en faisant de fausses déclarations publiques.

Les régulateurs américains SEC, CFTC et FTC derrière Alex Mashinsky, l’ancien PDG de Celsius

En parallèle, la Securities and Exchange Commission (SEC) a déposé une plainte contre l’ancien dirigeant et contre Celsius pour fraude en valeurs mobilières. De plus, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), un autre régulateur américain, envisage également de poursuivre le fondateur et sa plateforme.

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) s’est aussi jointe aux accusations en accusant Celsius et Mashinsky d’avoir participé à un « schéma visant à tromper des centaines de milliers de clients ». En présentant de manière erronée la sécurité et la rentabilité de leur plateforme de financement basée sur des actifs numériques.

De son côté, la Federal Trade Commission (FTC) a annoncé avoir conclu un règlement avec Celsius Network, qui interdira définitivement à l’entreprise de gérer les actifs des consommateurs et l’empêchera de proposer, de commercialiser ou de promouvoir tout produit ou service pouvant être utilisé pour déposer, échanger, investir ou retirer des actifs.

Les anciens cadres de Celsius, Shlomi Daniel Leon, Hanoch “Nuke” Goldstein et Alex Mashinsky, ont également été inculpés par la FTC pour avoir trompé les consommateurs en les incitant à transférer des cryptomonnaies sur la plateforme. La FTC a précisé que les trois cadres n’ont pas accepté le règlement et que l’affaire les concernant se poursuivra devant les tribunaux fédéraux.

Les entreprises ont accepté une condamnation de 4,7 milliards de dollars, qui sera suspendue afin de permettre à Celsius de restituer ses actifs restants aux consommateurs dans le cadre de la procédure de faillite.

Le token CEL de Celsius surprend malgré l’arrestation de son ancien PDG

Malgré les accusations de fraude pesant sur Alex Mashinsky et son arrestation, le cours du token natif de Celsius, le CEL, a réservé une surprise à tous en enregistrant une réaction surprenante. Au lieu de connaître une chute vertigineuse ou une baisse significative, le CEL a résisté et a même légèrement rebondi. 

En effet, au cours des dernières 24 heures, le CEL a connu une augmentation de 4,7 %, tandis que sur une période de 7 jours, il affiche une hausse de 11,5 %. À l’heure actuelle, le prix du CEL se maintient autour de 0,16 dollar.

CEL a connu une augmentation de 4,7 % suite à l'arrestation de son ancien PDG
Le CEL rebondit avec une hausse de 4,7 % en 24 heures. Source : CoinMarketCap

Lancée en 2017, la plateforme Celsius permettait aux utilisateurs de générer des rendements importants en prêtant des crypto-monnaies. Cependant, l’entreprise a déposé le bilan l’été dernier, suite à la chute des cours des cryptomonnaies et à l’effondrement de l’écosystème Terra.

En mai, Celsius a accepté une offre d’acquisition de ses activités, remportée par le consortium Fahrenheit.

Sources : Coindesk, Bloomberg