. 3 min read

La fondation TON propose un nouveau mécanisme déflationniste pour le Toncoin

Après les deux mises à niveaux des mois d’avril et de mai, focalisées sur l’optimisation de la sécurité et de la stabilité du réseau The Open Network (TON), la Fondation TON propose pour le mois de juin d’introduire un mécanisme déflationniste dans sa tokénomie

L’annonce de l’introduction de deux nouveaux mécanismes censés apporté un caractère déflationniste au Toncoin a été faite sur la chaîne Telegram The Open Network.

Deux propositions, donc, sont considérées. Premièrement, un mécanisme de “burn” – ou destruction – des frais de transactions du réseau. Deuxièmement, un “trou noir” (black hole), qui serait une adresse morte permettant à n’importe quel détenteur de Toncoin d’y envoyer des jetons afin de les soustraire, définitivement, à l’offre totale en circulation

Ces deux propositions ont pour but de créer une dynamique déflationniste dans la tokénomie du Toncoin, afin que ce dernier conserve de sa valeur sur le long terme

Capture d’écran de la chaîne Telegram The Open Network

Cette proposition est similaire à la mise à jour EIP-1559 d’Ethereum, qui a considérablement réduit l’inflation du réseau Ethereum grâce à des montants de “burn” importants. Cependant, l’impact de la proposition de TON serait moins substantiel, les frais de transaction étant nettement inférieurs aux récompenses de staking du réseau​.

Kirill Emelyanenko, un développeur principal de la Fondation TON, estime que l’impact déflationniste à court terme pourrait paraître modeste, avec environ 350 à 400 Toncoin brûlés quotidiennement sur une émission journalière de 71 000 Toncoin

Cependant, il note que cette quantité a le potentiel d’augmenter significativement à mesure que le volume du réseau grandit, entraînant une déflation visible tant dans l’offre totale que dans l’offre en circulation​.

50% des frais de transactions brûlés

Si le mécanisme de “burn” est mis en œuvre, lorsqu’un utilisateur effectue une transaction sur le réseau, une partie de ces jetons serait brûlée, le reste allant comme d’habitude au validateur. Le validateur continuerait également à recevoir des récompenses de staking pour sa participation à l’exploitation du réseau​

La Fondation TON a suggéré de fixer le mécanisme de burn à 50%, mais Emelyanenko souligne que cette décision serait soumise à l’approbation des validateurs et de la communauté du réseau. La proposition doit maintenant être approuvée par la majorité des validateurs de TON pour être mise en œuvre. Elle a déjà été transmise aux validateurs et les discussions sont en cours​. 

Le vote de la communauté aura lieu le 15 juin.

Cette initiative, si elle est adoptée, pourrait marquer une nouvelle étape dans la manière dont la Fondation TON gère sa tokénomie, en équilibrant les incitations pour les validateurs tout en régulant l’offre de Toncoin. 

En fin de compte, cette proposition pourrait non seulement influencer l’évolution de TON, mais aussi fournir un nouveau modèle pour d’autres réseaux blockchain cherchant à gérer l’inflation et la déflation de leur propre monnaie numérique.