18 Nov 2022 · 10 min read

FTX contagion - BlockFi, Genesis et Gemini touchés, l'identité du hacker est connue, les auditeurs et les sociétés de capital-risque échouent, une plainte en recours collectif est déposée

FTX collapse
 

BlockFi, Genesis et Gemini sont les dernières victimes cryptographiques de la contagion FTX.

Le Wall Street Journal rapporte que le créancier de crypto BlockFi se prépare à la faillite, tandis que Genesis a annoncé aujourd'hui qu'il mettait fin aux rachats sur son produit de prêt et qu'il cesserait d'accorder de nouveaux prêts.

Il est affirmé que les activités de négociation et de conservation de Genesis ne sont pas affectées. Genesis fait partie du Digital Currency Group - ce qui se rapproche le plus, pour la crypto, d'un conglomérat à l'ancienne, fondé par Barry Silbert. Le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), d'une valeur de 10 milliards de dollars, fait également partie de DCG.

La réaction en cascade s'est manifestée lorsque la plateforme d'échange de crypto-monnaies Gemini a annoncé, dans un article de blog, l'arrêt des rachats de ses produits de rendement Gemini Earn. Genesis fournit des services à Gemini.

Crypto.com - Est-il sûr ?

La plateforme d'échange de premier plan Crypto.com pourrait elle aussi patiner sur la glace, malgré les protestations de son PDG, Kris Marszalek, qui affirme que tous les dépôts des clients sont en sécurité et comptabilisés, et que son bilan est sain.

Mais cet échange sur CNBC pourrait avoir réduit à néant tout ce bon travail :

Lorsque CNBC lui a demandé mardi si Crypto.com détenait des tokens dans son bilan, Marszalek a répondu qu'il s'agissait d'une "entreprise gérée de manière très conservatrice" qui détient "principalement des fiats et des stablecoins comme source de capital."

"Oui, mais combien ?" a demandé Becky Quick de CNBC, rappelant à Marszalek que FTX avait "des milliards de dollars" dans son jeton FTT auto-créé avant de déclarer faillite.

Marszalek a refusé de répondre.

Comme nous l'avons signalé plus tôt dans la journée, la plateforme de négociation Liquid peut être ajoutée à la liste des entreprises qui suspendent les retraits.

En France, la contagion de FTX se fait également sentir.

Dans cet intéressant tweet du responsable éditorial de Journalducoin, il explique que leur société sœur - tradingducoin (fondée par les mêmes personnes qui ont créé journalducoin.com), a plus de 10 millions d'euros de fonds de ses utilisateurs bloqués sur FTX - lire la suite sur Cryptonaute (Complément d'information : Victor Bartolo).

Tradingducoin.com est/était une application de trading automatisé qui utilisait FTX pour passer des ordres via son API.

Le bitcoin descendra-t-il à 10 000 dollars ?

Mike McGlone, analyste de Bloomberg Intelligence, pense que le bitcoin pourrait descendre jusqu'à 10 000 dollars en raison de l'impact contagieux de l'effondrement de FTX.

"Pour l'instant, la marée est en train de se retirer", a déclaré Mike McGlone, analyste chez Bloomberg Intelligence, qui pense que le prix du Bitcoin pourrait descendre jusqu'à 10 000 dollars. Il s'attend à une reprise à un moment donné, mais "qui sait quand ?".

La forte présence de FTX dans le monde de la crypto-monnaie est telle que peu d'entreprises resteront indemnes de ses activités et du risque de contrepartie qu'il a laissé.

Selon les documents judiciaires déposés mardi, FTX estime que le nombre de créanciers pourrait être supérieur à un million.

Le cours du Bitcoin est actuellement de 16 562 dollars.

bitcoin price chart

Des auditeurs endormis au volant

Les perdants ne sont pas limités aux déposants et aux contreparties assorties - la réputation des auditeurs Prager Metis et Armanino a été laissée en lambeaux après qu'on ait réalisé que les deux cabinets ont agi en tant qu'auditeurs du groupe financier en faillite.

L'ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, était si fier de l'audit qu'il en a parlé sur Twitter l'année dernière, affirmant être le seul marché de dérivés de crypto-monnaies à "réaliser un audit GAAP".

Prager Metis a réussi ces derniers temps à attirer une foule de clients en crypto-monnaies et a rejoint la tendance observée dans certains secteurs de la vie des entreprises américaines à nommer un responsable du métavers, qui dans le cas de Prager Metis est Jerry Eitel.

Nous avons contacté Prager Metis pour un commentaire, mais nous n'avons pas eu de réponse au moment de la publication.

L'autre auditeur de FTX, Armanino, a vanté sa technologie pour établir la confiance dans les investissements en actifs numériques, appelée TrustExplorer.

Voici l'argumentaire : "TrustExplorer renforce la confiance en permettant aux utilisateurs de faire un rapprochement en temps réel entre les données on-chain, telles que l'approvisionnement en jetons ou les soldes d'adresses, et les données off-chain, telles que les réserves en fiat ou les comptes de la plateforme utilisateur".

Malheureusement, Armanino n'a pas utilisé sa technologie de pointe de diligence raisonnable sur FTX, ou si elle l'a fait, elle ne fonctionne pas.

Un échec collectif de la diligence raisonnable des VC

Mais les sociétés de capital-risque ne sortent pas non plus indemnes de cette affaire.

Pas un jour ne passe sans qu'un autre capital-risqueur ou une autre société d'investissement n'enregistre des pertes provenant de FTX.

La dernière en date est Temasek International, le fonds de placement de Singapour, qui a perdu entre 200 et 300 millions de dollars sur son investissement dans FTX.

La société Seqouia Capital est sans doute en tête du peloton dans le temple de la honte du capital-risque. Elle compte parmi ses rangs l'un des premiers supporters des Winderkids, qui, en fait, dirigeait FTX depuis une maison de fête aux Bahamas.

Il est célèbre que lorsque SBF leur a demandé des fonds, il jouait à League of Legends en même temps. Les VCs crédules étaient si impressionnés qu'ils ont même écrit à ce sujet dans un blog aujourd'hui éffacé que vous pouvez lire ici :

Il vaut la peine d'être lu. Voici l'une des meilleures parties :

Ce à quoi Sequoia réagissait, c'était l'ampleur de la vision de SBF. Ce n'était pas une histoire sur la façon dont nous pourrions utiliser la fintech dans le futur, ou la crypto, ou un nouveau type de banque. C'était une vision sur l'avenir de l'argent lui-même - avec un marché adressable total de chaque personne sur la planète entière.

"Je suis assis à trois mètres de lui, et je me suis approché en pensant : "Oh, merde, c'était vraiment bien", se souvient Arora. "Et il s'avère que ce connard jouait à League of Legends pendant toute la réunion".

"Nous étions incroyablement impressionnés", dit Bailhe. "C'était l'une de ces réunions du type "vos cheveux se hérissent"."

Non seulement cela, dit Arora, mais League of Legends est le genre de jeu vidéo d'arène de combat en ligne multijoueur où toutes les quatre minutes environ de manœuvres tactiques sont ponctuées de dix secondes d'action connue sous le nom de gank - argot de gamer pour "meurtre en bande" - où vous et votre équipe vous liguez contre un ennemi. "Il y a un combat qui se passe, en gros", dit Arora, qui regardait par-dessus l'épaule de SBF alors qu'il répondait à la dernière question de Sequoia, "et je me dis, ce type est en train de faire un gank !".

Oh, mon Dieu. Malheureusement, beaucoup d'autres VCs ont suivi l'exemple de Sequoia. Comment cela s'est produit sera sûrement une autre des grandes histoires à sortir de cette triste affaire. Nous allons creuser un peu.

L'identité du pirate de FTX est maintenant connue - 400 millions de dollars volés

Pendant ce temps, les fonds siphonnés des portefeuilles FTX samedi ont été déplacés :

Grâce à une série de transactions sur le protocole CoW et la Finance Smart Chain impliquant des adresses associées au hack FTX, le hacker a amassé un solde ETH de 228 millions, d'une valeur de 284 millions de dollars au moment de la rédaction.

Vous pouvez vérifier l'adresse ici :

https://etherscan.io/address/0x59abf3837fa962d6853b4cc0a19513aa031fd32b

L'adresse est classée 34ème dans la liste des plus grands soldes d'adresses ETH :

https://etherscan.io/accounts/2

Il semble également plus que probable que le pirate n'était pas un professionnel, loin de là.

Pour payer les frais de transaction, le pirate a bêtement transféré des crypto-monnaies de son compte Kraken.

Kraken applique des règles KYC strictes, ce qui signifie que l'identité du pirate est désormais connue, comme l'a confirmé Nick Percoco, responsable de la sécurité chez Kraken :

La société de cybersécurité Hacken estime que le montant volé est probablement plus proche de 400 millions de dollars que du chiffre de 600 millions de dollars avancé précédemment.

Que les recours collectifs commencent - SBF et des célébrités poursuivies en justice

Ailleurs, SBF continue de tweeter, dans un geste qui, selon les cyniques (ou les réalistes), vise à le faire bien paraître devant le tribunal des faillites et les bureaux des procureurs du monde entier, lorsqu'il parle de faire en sorte que les clients "reçoivent l'entièreté des fonds".

Voici le début de la rubrique "Qu'est-ce qui se passe" si vous avez manqué quelques tweets :

Mais aucun de ses tweets n'est susceptible de dissuader le million et plus de créanciers de faire tout ce qu'ils peuvent pour récupérer leur argent.

Tard hier, un recours collectif a été déposé à Miami contre SBF et sa légion de célébrités, accusant FTX de vendre au public un titre non enregistré. Les célébrités visées sont Tom Brady, Larry David, Naomi Osaka, Gisele Bündchen et Shaquille O'Neal.

Plus précisément, les plaignants allèguent que FTX a violé la loi de Floride lorsqu'elle a vendu des produits à rendement au public.

L'affaire est portée par des cabinets très respectés, Boies Schiller Flexner et le cabinet juridique Moskowitz.

Selon Bloomberg, il y a quelques instants, le FBI travaille à l'extradition de SBF des Bahamas.

Sur une note plus positive...

Si vous cherchez à récupérer des pertes ou à ajouter un peu valeur à votre portefeuille, un bon point de départ est le secteur de la prévente, mais vous devez être prudent, nous avons donc choisi deux des plus juteuses - Dash 2 Trade (D2T) et RobotEra (TORA).

Dash 2 Trade construit une plateforme d'analyse et de négociation de signaux avec un tableau de bord de pointe, comprenant un système unique de notation des préventes, l'analyse du sentiment social et la négociation sociale, la négociation automatique et le backtesting.

Dash 2 Trade est l'antidote parfait pour un monde post-FTX - ses outils et ses mesures aideront les traders et les investisseurs à repérer les problèmes et à s'en écarter.

Dans un vote de confiance dans le projet, LBank et, plus récemment, BitMart ont tous deux signé des accords pour coter le jeton après la fin de sa prévente. Vous pouvez acheter D2T maintenant en prévente pour 0,0513 $.

Le deuxième projet est RobotEra, qui pourrait être le prochain projet de jeu dans le métavers. La plateforme de jeu est similaire à The Sandbox mais en mieux - vous construisez des planètes en utilisant des robots. Son jeton TARO est en vente maintenant pour 0,020 $.

Acheter Dash 2 Trade en prévente

Achetez RobotEra en prévente